Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Enlèvement de trois étrangers dans les camps Tindouf : le véritable visage du Polisario


Par Farid Mnebhi





Ce 23 octobre 2011 au matin, trois membres d’une ONG international opérant dans les camps de la honte de Tindouf ont été lâchement enlevés. Il s’agit de deux espagnols et d’un italien.

Cet acte criminel odieux appelle à deux questions élémentaires qui sont :1/ comment trois étrangers opérant sur le territoire algérien, donc protégés ou surveillés par les forces de sécurité algérienne ont pu être kidnappés ? 2/ est il pensable que ces mêmes étrangers aient pu être enlevés dans les camps de la honte de Tindouf où ils officiaient ? Des camps sous très haute surveillance tant par les services de sécurité algériens que ceux du polisario.Les réponses naturelles à cette double question est, me semble –t-il naturelle.Tout d’abord, il ne fait plus de doute que le polisario et certains milieux à Alger sont impliqués dans le terrorisme international, la criminalité transnationale et ont tissé des liens très étroit avec les terroristes d’AQMI

.Ensuite, ce triste évènement fait suite à la diffusion récente d’un CD mettant en cause l’épouse du soit disant chef du polisario et de son pseudo ministre de la défense dans de vastes affaires de détournements d’importantes sommes d’argent issues des aides humanitaires et des dons étrangers au profit des populations sahraouies séquestrées dans ces camps de la honte. Il est donc fort à parier que ces travailleurs humanitaires seraient à l’origine de l’enregistrement de ce CD et qu’ils ont subi les foudres des mis en cause.Autre possibilité, le polisario, après la chute de Kadhafi est en banqueroute financière totale et recherche des fonds.

Le rapt d’étrangers, le trafic de drogue et autres types d’activités illicites avec l’aide de ses amis d'’AQMI et le consentement d’Alger, constitueront à l’avenir une source non négligeable pour alimenter ses caisses.Enfin, avec cette nouvelle donne, j’invite les autorités espagnoles et italiennes, leurs ONG’s, association-pro-polisario, hommes politiques et élus à ouvrir leurs yeux pour connaître le véritable visage du polisario. Aujourd’hui, des familles espagnoles et italiennes sont sauvagement touchées dans leur chair et ils devront en répondre devant leurs membres.

Lundi 24 Octobre 2011 - 09:37



Lundi 24 Octobre 2011 modifié le Mardi 25 Octobre 2011 - 10:14

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens