Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Enlèvement de sept Français au Cameroun, Hollande soupçonne un groupe nigérian


Mardi 19 Février 2013 modifié le Mercredi 20 Février 2013 - 10:29




Enlèvement de sept Français au Cameroun, Hollande soupçonne un groupe nigérian
dans un célèbre parc animalier de l'extrême-nord du Cameroun à la frontière du Nigeria, pays voisin dans lequel sept employés étrangers d'une société de construction libanaise ont été kidnappés ce week-end par le groupe islamiste nigérian Ansaru.

"J'ai appris qu'il y avait eu sept compatriotes qui avaient été enlevés au Cameroun - trois adultes, quatre enfants de la même famille - par un groupe terroriste que nous connaissons et qui est au Nigeria", a déclaré M. Hollande, interrogé par des journalistes au cours d'un déplacement dans la capitale grecque.

Selon lui, "la plus grande probabilité, c'est qu'ils soient emmenés au Nigeria. Donc nous faisons tout pour éviter qu'ils soient retenus dans ce pays. Nous devons avertir aussi tous les touristes dans cette zone du Cameroun d'éviter de s'exposer et nous devons aussi tout faire pour retrouver nos compatriotes".

Voici, dans l'ordre chronologique de leur enlèvement, la liste des huit autres ressortissants français retenus en otages en Afrique au moment où la France intervient dans le nord du Mali contre des groupes islamistes armés.


* Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Furrer sont retenus au Sahel depuis deux ans par le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Ils ont été enlevés le 16 septembre 2010 dans le nord du Niger, à Arlit, un site d'extraction d'uranium. Ils faisaient partie d'un groupe de sept personnes, dont cinq Français, pour la plupart des collaborateurs des groupes Areva et Satom, une filiale de Vinci. Trois de ces personnes - une femme, Françoise Larribe, épouse de Daniel Larribe, un ressortissant malgache et un Togolais - ont depuis été libérées.



* Philippe Verdon et Serge Lazarevic, deux géologues, ont été capturés dans la nuit du 24 novembre 2011 au Mali et sont retenus depuis au Sahel par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).



* Gilberto Rodriguez Léal, né au Portugal et détenteur de la nationalité française, a été enlevé le 21 novembre 2012 au Mali, près de la frontière avec la Mauritanie et le Sénégal. Son enlèvement a été revendiqué par le Mujao (Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest), allié d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).



* Francis Colump, un ressortissant français travaillant pour le groupe d'énergies renouvelables Vergnet, a été enlevé le 19 décembre 2012 dans le nord du Nigeria, près de la frontière avec le Niger. Le groupe Ansaru, qui serait lié aux islamistes de Boko Haram, a revendiqué l'enlèvement.



* Sept touristes français ont été enlevés le 19 février 2013 au matin dans le nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria.

Mardi 19 Février 2013 - 17:41





Nouveau commentaire :
Twitter