Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Énergies renouvelables: L’UE accorde 465 MDH au complexe Noor III


Jeudi 7 Mai 2015 modifié le Vendredi 8 Mai 2015 - 11:37

L'Union européenne (UE) a accordé, jeudi au Maroc, un don d'un montant de plus de 465 millions de dirhams (48 millions de dollars) pour le financement de la construction du complexe Noor III, troisième centrale thermo-solaire à concentration à tour solaire d'une capacité d'environ 150 MW.




Le don a été signé par le président de l'Agence marocaine de l'Energie Solaire (MASEN), Mustapha Bakkoury, et le commissaire européen responsable de l'action pour le climat et l'énergie, Miguel Arias Canete.

"Ce don vient couronner le processus de financement et de préparation de développement du projet Noor III, troisième projet à développer dans le cadre de projets de complexe solaire Noor Ouarzazate, dont la construction devra démarrer dans les prochaines semaines", a déclaré M. Bakkoury.

M. Canete a pour sa part réaffirmé la volonté de l'UE de s'associer au processus de développement du Maroc, notamment dans le cadre de la stratégie ambitieuse de développement des énergies renouvelables.

"Ce don constitue un levier pour avoir un financement complet des projets solaires du Maroc, qui emploient des technologies très avancées, et développer l'intégration dans les marchés maghrébins de l'énergie et la connexion de ces marchés avec l'UE", a noté le responsable.

L'UE accompagne ainsi le programme solaire marocain qui vise à développer 2.000 MW à l'horizon 2020.

Ce don, qui intervient dans le cadre d'une nouvelle "Facilité d'investissement pour le voisinage", constitue le troisième financement après la première phase de réalisation du complexe Noor I de Ouarzazate de plus de 330 MDH, puis dans la réalisation du complexe Noor II avec un financement de plus de 440 MDH, portant l'encours à 1,235 milliard de dirhams.

La centrale NOOR III sera développée en utilisant la technologie thermo-solaire (CSP) avec Tour, et aura une puissance comprise entre 100 et 150 MW. Elle s'étalera sur une surface maximum de 750 ha et aura une capacité de stockage de 3 heures minimum.

Le royaume a adopté un plan solaire ambitieux qui lui permettra d'économiser 1 million de tonnes équivalents pétrole (TEP) de combustibles par an et d'éviter l'émission de 5,3 millions de tonnes de C02.

Le plan solaire, dont la mise en œuvre est assurée par MASEN, prévoit également une capacité de production d'énergie solaire de 2.000 mégawatts d'ici 2020, à travers cinq sites identifiés, à savoir Ouarzazate, Ain béni Mathar, Foum Loued, Boujdour et Sebkhat Tah.

Le plan a aussi pour objectif de créer des emplois directs et indirects et de promouvoir la création de la valeur ajoutée locale, à travers l'encouragement des entreprises adjudicatrices aux différents appels d'offres à recourir aux équipements, services et mains-d'œuvre locaux et nationaux.

La centrale thermo-solaire d'Ouarzazate, érigée sur une superficie de 3.000 ha permettant la production de 500 MW d'ici 2015, fait partie d’un plan doté de 9 milliards de dollars.

Jeudi 7 Mai 2015 - 17:30





Nouveau commentaire :
Twitter