Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




En fuite en Espagne, Hassana Aalia, condamné à perpétuité au Maroc, sommé de quitter l'Espagne avant jeudi


Jeudi 8 Octobre 2015 modifié le Jeudi 8 Octobre 2015 - 22:06

Hassana Aalia, condamné à perpétuité en 2013 par la justice marocaine pour son implication dans les événements de Gdim Izik, a reçu mardi de la police un ordre d'expulsion du territoire espagnol dans un délai de 48 heures, rapporte le journal espagnol ABC.




Selon ABC, Hassana Aalia auquel le gouvernement espagnol avait rejeté la demande d'asile en janvier denier, a été arrêté, mardi soir, par la police espagnole dans un train à Burgos (Nord-ouest de l'Espagne), pour " séjour illégal" avant d'être relâché.

Il a reçu ensuite un ordre de la police de quitter le territoire espagnol dans les 48 heures, explique le journal madrilène sur son site web.

Le ministère espagnol de l'Intérieur avait refusé la demande d'asile présentée par Aalia le 19 janvier dernier, en lui accordant un délai de 15 jours pour quitter le territoire espagnol, mais la défense de ''ce fugitif'' a interjeté recours contre cette décision devant l'Audience nationale fin mars dernier, rappelle-t-on.

Les autorités judiciaires marocaines avaient émis en 2013 un mandat d'arrêt contre Hassana Aalia, qui a été condamné, par contumace le 17 février 2013, à la perpétuité pour son implication dans les événements de Gdim Izik en novembre 2010 dans lesquels dix membres des forces de l'ordre ont été tués.

Hassana Aalia profitait de sa présence en Espagne pour participer à des activités contre l'intégrité territoriale du Royaume et animer des rencontres hostiles au Maroc organisées par les séparatistes du ''polisario'' sur le territoire espagnol.

Jeudi 8 Octobre 2015 - 15:39





Nouveau commentaire :
Twitter