Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








"En Marche !" Maroc ne fera pas campagne pour Leila Aichi, une activiste pro-Polisario


Dimanche 14 Mai 2017 modifié le Dimanche 14 Mai 2017 - 22:44

Depuis l'annonce de son investiture par "En marche ! " pour la 9e circonscription des Français à l'étranger, la sénatrice de Paris Leila Aichi , activiste pro-Polisario notoire, suscite la colère et une avalanche de protestations de la part de la société civile marocaine et des binationaux. Face au tollé, les représentants au Maroc d'"En marche" se sont désolidarisés avec cette investiture et annoncé qu'ils ne feront pas campagne pour la candidate désignée.




"En Marche !" Maroc ne fera pas campagne pour Leila Aichi, une activiste pro-Polisario
Après avoir attendu vainement le retrait de Leila Aichi, En Marche/Maroc a décidé de ne pas faire campagne pour la candidate franco-algérienne qui s'est transformée en tribune ambulante pour les thèses des séparatistes et les ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc.

Adepte du nomadisme politique, écologiste puis soutien de Valérie Pécresse (droite) avant d’atterrir au MoDem (centre) de François Bayrou et finir sur la liste de "La République en marche" (ni droite, ni gauche), Leila Aichi a mis à profit le sénat et son statut de sénatrice pour faire la propagande du Polisario, soutenu à bout de bras par l'Algérie.


"En Marche !" Maroc ne fera pas campagne pour Leila Aichi, une activiste pro-Polisario
Face au silence des instances parisiennes et «compte tenu des positions prises en 2013 par la Sénatrice Madame Leila Aichi concernant le Sahara, les Référents des Comités de "La République En Marche" Maroc se sont réunis ce jour, et ont décidé de ne pas faire campagne pour la candidate désignée», indique un communiqué publié samedi 13 mai.

"Dans un esprit de collégialité qui a toujours caractérisé le mouvement, la République En Marche Maroc a décidé d’élargir la consultation aux militants. Les comités sont donc appelés à prendre position mardi 16 mai en interrogeant leurs adhérents", précise le communiqué.

Une pétition a été mise en ligne le 12 mai pour dénoncer cette provocation et exiger la candidature de Leila Aichi pour la 9eme circonscription des Français de l’étranger, l’une des plus importantes circonscriptions avec 152 000 Français inscrits sur les registres consulaires. Elle couvre 16 pays d’Afrique dont les pays du Maghreb.

"Connue pour son soutien inconditionnel au mouvement séparatiste le Polisario, Mme Aichi a notamment reproché à la France son "alignement avec le Maroc" lors d’un colloque organisé au palais du Luxembourg en 2013. L’investiture de cette candidate sectaire dans une circonscription où les électeurs installés au Maroc sont les plus nombreux démontre l’amateurisme des équipes de ""la République En Marche" et leur méconnaissance du terrain", s'insurgent les pétitionnaires.



Dimanche 14 Mai 2017 - 22:30

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter