Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








En Colombie, le pape parle de paix avec le président et les jeunes


Jeudi 7 Septembre 2017 modifié le Vendredi 15 Septembre 2017 - 18:08

Le pape rencontre jeudi à Bogota le président Juan Manuel Santos, puis des jeunes et une foule de fidèles lors de la première messe de sa visite en Colombie, axée sur la paix après plus de cinquante ans de conflit armé.




En Colombie, le pape parle de paix avec le président et les jeunes
Le pape François se réunira avec le chef de l'Etat et prix Nobel de la Paix 2016 en début de la journée. Ensuite, il s'adressera à la jeunesse sur la place Bolivar, au coeur de Bogota, avant une messe à l'air libre dans le plus grand parc de la capitale.

"Ne vous donnez pas pour vaincus, ne vous laissez pas tromper, ne perdez pas la joie, ne perdez pas l'espérance!", a lancé le souverain pontife, peu après son arrivée, aux fidèles rassemblés mercredi devant la Nonciature, où il reviendra dormir chaque soir de cette visite de cinq jours.

Environ 660.000 personnes sont attendus jeudi après-midi au parc Bolivar, dans l'ouest de Bogota, pour la première des quatre messes que va célébrer François à travers le pays.

"La paix est ce que la Colombie recherche depuis si longtemps et à laquelle elle travaille. Une paix stable, durable, afin de se voir et de se traiter en frères, jamais en ennemis", avait-il affirmé dans un message vidéo diffusé avant son départ du Vatican.

Avec AFP





Les victimes du conflit armé attendent beaucoup de ce pape jésuite qui prêche le rapprochement avec les plus pauvres.

Nubia Diaz, 69 ans, dont les paramilitaires d'extrême-droite ont tué le mari et la fille, espère que son message soit entendu par tous les Colombiens. "Pourvu qu'il y ait un changement avec la venue du Saint Père, que les gens prennent conscience et changent pour qu'il n'y ait plus tant de violence, tant d'assassinats", a-t-elle déclaré à l'AFP.

En début de matinée, François, troisième pape à se rendre en Colombie après Paul VI en 1968 et Jean Paul II en 1986, aura une rencontre d'Etat avec M. Santos au palais présidentiel Casa de Nariño. Le "Saint Père va nous stimuler pour faire ce premier pas vers la réconciliation, après tant d'années de guerre", a estimé le président colombien.

La visite du souverain pontife, qui a soutenu l'accord de paix historique signé en novembre avec la puissante guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), aujourd'hui désarmée, a débuté deux jours après le premier cessez-le-feu bilatéral jamais conclu lundi avec l'Armée de libération nationale (ELN), dernière rébellion active.





La guerre fratricide, qui déchire la Colombie depuis le début des années 60, a au fil des décennies impliqué une trentaine de guérillas, des milices paramilitaires et les forces de l'ordre, faisant quelque 260.000 morts, plus de 60.000 disparus et au moins 7,1 millions de déplacés.

"Il ne vient pas pour attirer l'attention de qui que ce soit. Le message est de dire que la seule manière pour la Colombie de s'en sortir passe par la réconciliation, non seulement avec les Farc et l'ELN, mais de toute la société", a expliqué à l'AFP Nestor Ponguta, correspondant de la radio colombienne W Radio au Vatican.

Après sa réunion avec le président et avant de s'adresser aux jeunes depuis le balcon de l'archevêché, le souverain pontife, âgé de 80 ans, visitera la cathédrale située sur la place Bolivar et où environ 3.000 fidèles sont attendus.

Le pape, qui dans l'avion a appelé à prier pour "le dialogue" au Venezuela qui traverse une grave crise, s'entretiendra ensuite en privé avec des évêques et cardinaux du pays voisin, en marge d'une réunion avec le Conseil épiscopal latino-américain.

Au cours de sa visite, qui devrait attirer au total quelque 4,7 millions de fidèles, François rencontrera aussi des victimes et des acteurs du conflit, notamment vendredi à Villavicencio, avant de se rendre le lendemain à Medellin, puis à Carthagène des Indes d'où il repartira dimanche soir pour Rome.
Jeudi 7 Septembre 2017 - 07:50





Nouveau commentaire :
Twitter