Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








En Algérie, l’installation de PSA au Maroc ne passe pas


Mercredi 24 Juin 2015 modifié le Mercredi 24 Juin 2015 - 17:30

L'ouverture au Maroc de la première usine d'Afrique de PSA annoncée, vendredi 19 juin, en présence du roi Mohammed VI a suscité des réactions virulentes en Algérie et continue de faire couler beaucoup d’encre. Et pour cause, les autorités algériennes croyaient que le constructeur allait d'abord s'installer en Algérie.




Dans son article sous le titre : "LA PANNE ÉCONOMIQUE DE L’ALGÉRIE EST D’ABORD UNE LÉTHARGIE POLITIQUE", le journaliste Karim Amellal, co-fondateur du site chouf-chouf.com, reconnait les qualités qui font le leadership du Maroc en matière d’attractivité économique en comparaison avec l'Algérie. "Doté d’un bon climat des affaires, d’une sécurité juridique et réglementaire correcte, d’une stabilité politique garantie par la monarchie et d’un environnement économique satisfaisant, le Maroc est clairement plus attractif que l’Algérie…", écrit le journaliste.

"Les efforts fournis par le Maroc pour attirer les investisseurs étrangers sont ainsi en train de payer. Les grands projets d’infrastructures (comme la plateforme portuaire de Tanger), l’assouplissement de la fiscalité pour les entreprises et la multiplication des zones franches dotées de conditions fiscales très attractives, le développement rapide d’une économie de services aux entreprises (conseil, comptabilité, etc.) de bonne qualité, une main d’oeuvre qualifiée bien formée à l’étranger et qui revient presque systématiquement au pays sont autant de facteurs d’attractivité pour le Maroc", a-t-il relevé.

Pour Amellal, la faiblesse de l'attractivité économique algérienne "traduit simplement le vacuum politique actuel, l’absence totale de leadership. La panne économique est d’abord une léthargie politique."

Mercredi 24 Juin 2015 - 09:06

Par Khaoula Tamimount





1.Posté par bilal le 24/06/2015 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais c'est tout a fait normal, l’Algérie décourage tous les investisseurs etrangers avec son quota- part de 49/51

2.Posté par Sami le 24/06/2015 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre article n'a pas de sens quand on sait que PSA est en négociation très poussées pour ouvrir une usine en Algérie à l'horizon 2016 oui 2016 et non pas 2019.

3.Posté par Lami le 25/06/2015 03:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Sami,
Pour ouvrir une usine PSA en Algérie en 2016, il faut se contenter d'une usine tournevis qui ne fait que du montage avec 0% d'intégration et un volume ne dépassant pas 5 000 véhicule / an.

Je mettrais ma main au feu qu'il n'y aura jamais d'usine PSA en Algérie pour la seule raison que celle de Renault est considéré par tous les spécialistes comme un échec totale puisque c'est le peuple algérien qui paye la facture pour avoir des voitures de très mauvaise qualité à des prix supérieurs à la moyenne en Europe.
Donc PSA fait de la Com et d'ici 6 mois on enttendra plus parler de cette usine.
Pour info, FIAT et Volvo sont intéressés par s'installer au Maroc après Renault, Ford et PSA.

Nouveau commentaire :
Twitter