Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Embrouille autour de la gargouille Ahmed


Vendredi 10 Septembre 2010 modifié le Dimanche 12 Septembre 2010 - 19:48

Peut-on représenter un musulman et écrire Allah sur une cathédrale ? La question divise à Lyon depuis l’installation, en début d'été, d’une gargouille représentant un chef de chantier musulman avec l’inscription "Allah Akbar", écrite en arabe à côté de sa traduction en français ("Dieu est grand"). Entre bénédiction d’un symbole œcuménique et dénonciation d’un blasphème, la polémique enfle de jour en jour.




Ahmed et sa gargouille
Ahmed et sa gargouille
Alors que le monument est en cours de rénovation, le tailleur de pierres, Emmanuel Fourcher, a décidé de sculpter une nouvelle gargouille à l'effigie du chef de chantier Ahmed Benzinine, qui a une trentaine d'années d'ancienneté. Cette initiative était donc un clin d’œil, né d’une longue histoire d’amitié entre le tailleur et le chef de chantier.

Si l’architecte en chef des monuments historiques de Lyon et l’archevêché ont été séduits par l’idée qui s’inscrit tout simplement dans la grande tradition des compagnons bâtisseurs de cathédrale, tous les catholiques ne voient pas ces inscriptions en arabe sur une cathédrale d’un très bon oeil. Courriers de plaintes à l’abbé, et réactions de mouvements extrémistes n’ont pas tardé.

Une gargouille qui pour l'instant fait couler plus de fiel que d'eau !
Vendredi 10 Septembre 2010 - 10:01