Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Elisabeth Guigou qualifie de "très importants" les progrès et les réformes introduits au Maroc


Vendredi 20 Décembre 2013 modifié le Samedi 21 Décembre 2013 - 10:03

La présidente de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou, en visite de travail au Maroc, a salué, lors d'un entretien vendredi à Rabat avec le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, le processus de réformes engagé au Maroc sous la conduite du Roi Mohammed VI.




Abdelilah Benkirane s'entretient avec la présidente de la commission des AE à l’Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou.
Abdelilah Benkirane s'entretient avec la présidente de la commission des AE à l’Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou.
Au cours de cette entrevue, M. Benkirane et Mme Guigou ont passé en revue les différents aspects des relations d'amitié maroco-française et du partenariat singulier unissant les deux pays, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement. Lors de cette rencontre, qui s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, Abdellah Baha et de l'ambassadeur de France à Rabat, Charles Fries, les deux parties ont également évoqué les perspectives de la coopération bilatérale et discuté de plusieurs questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment celles relatives au maintien de la paix en Afrique dans le contexte du Sommet franco-africain sur la paix et la sécurité tenu récemment à Paris. Mme Guigou a, dans ce contexte, salué les initiatives du Roi dans ce sens, ajoute-on.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de son entretien avec M. Benkirane, la députée française a qualifié de "très importants" les progrès et les réformes introduits au Maroc, notant que le Royaume est "engagé dans un processus à la fois de développement économique et de mise en place de réformes démocratiques".

Revenant sur l'action du Maroc pour le maintien de la paix en Afrique, Mme Guigou a tenu à exprimer les remerciements de la France au Maroc pour le soutien qu’il apporte à la stabilisation de la situation au Mali. "La France remercie le Maroc pour le soutien qu'il a apporté à la stabilisation de la situation" dans ce pays du Sahel, a-t-elle dit, saluant le rôle "très important" que joue le Maroc "pour aider dans le dialogue national avec la population du nord". Et d'ajouter que "nous avons été très impressionnés par la visite que SM le Roi a faite (au Mali, ndlr), ainsi que par la création d’un hôpital à Bamako, et la formation de 500 imams" maliens au Maroc. Mme Guigou a également salué le soutien annoncé par Maroc à la République centrafricaine, qui consiste en l'envoi d'éléments des FAR qui constitueront l’Unité de garde de la BINUCA (Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la Paix en République Centrafricaine).

S'arrêtant sur le sujet de la migration, la responsable parlementaire française a estimé que "la vraie solution du problème de maitrise des mouvements de population réside dans le développement", notamment dans les pays de l'Afrique sub-saharienne, notant que le Royaume a réalisé des progrès "formidables" dans ce sens. Mme Guigou, qui a mis en avant l'importance du partenariat économique pour maîtriser les flux migratoires, s'est réjouie de la consolidation du partenariat tripartite entre la France, le Maroc et l'Afrique, exprimant sa satisfaction de l'engagement du Royaume dans ces opérations de partenariat. La présidente de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale s'était entretenue, jeudi, avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, et le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, notamment sur les perspectives de la coopération franco-marocaine.

Elisabeth Guigou est native de Marrakech où elle a passé son enfance jusqu'à l'âge de 12 ans. Elle a été ministre de la Justice de 1997 à 2000, puis ministre de l'Emploi de 2000 à 2002. Elle est députée de Seine-Saint-Denis depuis 2012.

Vendredi 20 Décembre 2013 - 22:21





Nouveau commentaire :
Twitter