Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Elections catalanes: le gouvernement est prêt à dialoguer, mais pas sur la "fin de l'unité" de l''Espagne (Rajoy)


Lundi 28 Septembre 2015 modifié le Lundi 28 Septembre 2015 - 16:20




Le gouvernement espagnol est "prêt à dialoguer" avec le futur gouvernement régional de la Catalogne, mais pas sur "la fin de l'unité" de l'Espagne, a affirmé lundi le président de l'exécutif central, Mariano Rajoy, au lendemain des élections régionales catalanes tenues dimanche et remportées par les indépendantistes.

"Je suis prêt à dialoguer avec le futur gouvernement de la région de la Catalogne, mais pas au sujet de l'unité de l'Espagne, de l'égalité de ses citoyens ou de la souveraineté nationale, car je ne suis pas prêt à liquider la loi", a déclaré Rajoy lors d'une conférence de presse à Madrid consacrée à l'évaluation des résultats de ces échéances qui ont été remportées par la liste indépendantiste "Junts pel si" (ensemble pour le Oui).

Le président du gouvernement espagnol a indiqué que si le prochain gouvernement catalan a l'intention "d'enfreindre la loi" ou de faire des déclarations violant le Statut d'autonomie et la Constitution espagnole, l'exécutif central aura l'obligation de faire "respecter la loi".

"Je veux appeler le gouvernement catalan à gouverner pour tous les catalans et à surmonter la fracture", a ajouté Rajoy, qui a insisté qu'il continuera à veiller pour l'accomplissement de l'Etat de droit.

Le "dialogue est sain et démocratique et ce qui est malsain et antidémocratique, c'est de tenter de ne pas respecter la loi", a-t-il insisté.

Rajoy a invité à cet égard l'exécutif de cette région du nord-est de l'Espagne "à retourner à la voie de la coexistence normalisée", soulignant qu'aucun Espagnol ne peut être marginalisé par le gouvernement de l'Espagne.

Il a rappelé que "les partis de la rupture" n'ont jamais été soutenus par la loi et ne disposent pas de l'appui de la majorité de la société catalane, précisant que seulement 4 de chaque 10 catalans ont misé sur le programme du bloc séparatiste.

A rappeler que la liste "Junts pel si", une coalition de deux partis politiques pour l'indépendance de la Catalogne, a remporté les élections régionales tenues dimanche en Catalogne avec 62 sièges et 39,42 % des voix, suivie du parti Ciudadanos (contre l'indépendance), qui a obtenu 25 sièges (17,88 % des scrutins).

De son côté, le parti Candidature d'union populaire (CUP, pour l'indépendance), qui pourrait être clé pour la formation du prochain gouvernement régional, a obtenu 10 sièges (7,94 % des voix).
Lundi 28 Septembre 2015 - 16:19





Nouveau commentaire :
Twitter