Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




El Khayam à El Pais : la coopération antiterrorisme entre le Maroc et l’Espagne est "excellente"


Vendredi 6 Mai 2016 modifié le Samedi 7 Mai 2016 - 09:07

La coopération entre le Maroc et l’Espagne dans le domaine de la lutte contre le terrorisme est "excellente", a souligné le directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam, dans un entretien publié vendredi par le journal espagnol El Pais.




Grâce à cette collaboration "étroite" et à l’échange permanent d’informations entre les services de sécurité des deux pays, "nous avons pu démanteler récemment des cellules (terroristes) dans le préside de Melilla et le nord du Maroc", a-t-il expliqué à titre d'exemple.

Interrogé au sujet de la stratégie du Maroc en matière de lutte anti-terroriste, M. El Khayam a indiqué que le Royaume a adopté des lois permettant d’arrêter et d’incriminer les personnes qui comptent se rendre dans des foyers de tension pour faire le jihad, tout en menant des actions préventives et renforçant l’échange d’informations avec d’autres pays.

Cette stratégie s’articule aussi, a-t-il poursuivi, sur une réforme du champ religieux et la lutte contre la précarité et la pauvreté, relevant que les services de sécurité marocains œuvrent à ce que leurs bases de données des personnes radicalisées soit toujours à jour.

M. El Khayam a relevé que le terrorisme constitue désormais d’une menace "globale", soulignant que la radicalisation a progressé de manière alarmante sur Internet.

Aujourd’hui, "il ne faut plus assister à une réunion pour se radicaliser. Il suffit de se connecter sur Internet", a-t-il dit, rappelant que le jihad est une idéologie fondée sur une pensée historique et fondamentaliste qui a été instrumentalisée.

"Il suffit de diffuser cette idéologie comme le fait désormais Daech. Les jeunes qui se radicalisent sur le web sont automatiquement disposés à faire le jihad et il ne faut plus voyager en Syrie pour recevoir l’entrainement paramilitaire nécessaire et revenir au pays" d'origine, a alerté le responsable marocain.

M. El Khayam, rappelle-t-on, a pris part jeudi à Madrid à une à un forum hispano-marocain sur la sécurité et la lutte antiterroriste, organisée par la Fondation de la culture arabe (FUNCA) en collaboration avec le Club international de la presse.

Vendredi 6 Mai 2016 - 16:46





Nouveau commentaire :
Twitter