Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Egypte: la police dit avoir tué neuf "terroristes" qui préparaient des attentats


Vendredi 25 Septembre 2015 modifié le Vendredi 25 Septembre 2015 - 22:51

La police égyptienne a annoncé vendredi avoir tué neuf "terroristes" qui planifiaient des attentats à l'occasion de l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice), moment fort du calendrier musulman qui se termine samedi.




Les "neuf éléments terroristes", qui se cachaient dans une ferme d'élevage de volailles près du village d'Oussim, à l'ouest du Caire, ont été tués après avoir ouvert le feu sur les forces de police venues les arrêter, à la suite d'une confrontation de "plusieurs heures" durant laquelle trois officiers et deux policiers ont été blessés, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Le ministère a ajouté que ces hommes préparaient "une série d'attaques pour les célébrations de l'Aïd al-Adha" et étaient "impliqués dans plusieurs opérations terroristes" dont un attentat contre un bâtiment de la police dans le nord du Caire qui avait fait 29 blessés le 20 août et un autre attentat perpétré le 11 juillet contre le consulat d'Italie au Caire, qui avait tué un passant.

Ces deux attaques avaient été revendiquées par une branche locale du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Selon le communiqué, les "terroristes" tués vendredi, dont trois portaient "une ceinture d'explosifs", "prévoyaient de prendre pour cible des officiers de la police et de l'armée, des magistrats et des installations vitales".

Les attaques jihadistes se sont multipliées en Egypte depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 et le lancement d'une sanglante répression contre ses partisans.

Ces attaques visent principalement les forces de sécurité, notamment dans le nord de la péninsule du Sinaï, où des centaines de policiers et de soldats ont été tués.

Plus de 1.400 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers emprisonnées dans le cadre de la répression des pro-Morsi. Des centaines, dont M. Morsi lui-même, ont par ailleurs été condamnées à mort dans des procès de masse expéditifs.
Vendredi 25 Septembre 2015 - 22:50

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter