Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Egypte: deux touristes étrangères poignardées à mort dans une station balnéaire


Samedi 15 Juillet 2017 modifié le Samedi 15 Juillet 2017 - 04:12

Deux femmes étrangères ont été tuées et quatre blessées vendredi dans une attaque au couteau sur une plage de la station balnéaire de Hourghada dans l'est de l'Egypte, selon des responsables.




La dernière attaque dans une station balnéaire du pays remonte à janvier 2016 et trois touristes européens y avaient été blessés à l'arme blanche.

Néanmoins les motifs de l'assaillant de Hourghada qui a été arrêté n'étaient pas connus dans l'immédiat et on ignorait s'il était lié à des groupes extrémistes comme l'organisation Etat islamique (EI) qui a revendiqué plusieurs attentats meurtriers contre les forces de l'ordre, les touristes et la minorité chrétienne.

Quoiqu'il en soit, l'attaque risque de porter un nouveau coup au tourisme, un secteur clé de l'économie d'Egypte qui tentait d'attirer à nouveau les touristes après des années d'instabilité.

Selon le ministère de l'Intérieur égyptien, l'assaillant "a atteint la plage privée d'un hôtel de Hourghada où il a commis son crime en nageant d'une plage publique voisine". Il a été arrêté et est actuellement "interrogé par la police pour connaître ses motifs".

Le gouverneur de la province de la mer Rouge, Ahmad Abdallah, où se trouve Hourghada, a affirmé dans un communiqué que deux "résidents étrangers" avaient été tués dans l'attaque, sans autre précision.

La nationalité des victimes n'était pas encore clairement et officiellement établie par les autorités concernées.

Le site officiel du journal gouvernemental Al-Ahram a affirmé que les victimes étaient ukrainiennes, ce que l'ambassadeur d'Ukraine au Caire a nié.

Un responsable du ministère égyptien de la Santé a ensuite indiqué à l'AFP, sous couvert de l'anonymat, que "les deux étrangers tués étaient des Allemands". Mais à Berlin, les Affaires étrangères, qui ont condamné une attaque "lâche", ont dit ne pas être en mesure de confirmer si des Allemands figuraient parmi les victimes.

Les autorités arméniennes ont indiqué que deux de leurs ressortissants avaient été blessés dans l'attaque, et les Affaires étrangères tchèques ont parlé d'un citoyen tchèque légèrement blessé.

AFP
Samedi 15 Juillet 2017 - 01:18





Nouveau commentaire :
Twitter