Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Edouard Philippe exprime sa colère et son indignation face à l'attaque de Marseille


Dimanche 1 Octobre 2017 modifié le Lundi 2 Octobre 2017 - 14:38

Le Premier ministre français Edouard Philippe a exprimé sa colère et son indignation face à l'attaque au couteau survenue dimanche après-midi à la gare de Marseille qui a provoqué la mort de deux femmes.




L'auteur de l’agression a blessé mortellement les deux passantes avant d’être abattu par les militaires de l’opération "sentinelle".

"Il revient désormais à la section antiterroriste du Parquet de Paris de faire la lumière sur les circonstances de cet événement tragique", a indiqué M. Philippe dans un communiqué, soulignant que "l’ensemble du gouvernement salue le courage et le professionnalisme des soldats qui ont neutralisé le criminel et stoppé sa folie meurtrière".

Il rend également hommage à tous ceux qui nous protègent au quotidien partout en France au travers du dispositif Sentinelle, a-t-il ajouté, rappelant que le gouvernement a réaffirmé le 14 septembre dernier son engagement dans la pérennisation de ce dispositif.

Par ailleurs, des médias ont rapporté que l'agresseur de la gare Saint-Charles a été identifié, précisant qu’il s'agit d'un homme inconnu des services antiterroristes. Il est en outre connu pour une dizaine de faits de délinquance mineurs comme des vols à l'étalage ou du trafic de stupéfiants.

A rappeler que le parquet anti-terroriste s’est saisi de l’affaire au moment où un important périmètre de sécurité a été mis en place sur lieux où le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, est attendu.

L'enquête de flagrance a été ouverte pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste", "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". La piste terroriste a été évoquée eu égard notamment au mode opératoire suivie dans cette attaque, selon les médias.

Sur le terrain, un important dispositif de sécurité a été mis en place après l’évacuation de la gare et l’exfiltration des passagers.

Les démineurs ont été également dépêchés sur place pour la sécurisation des lieux. Le trafic des trains a été interrompu à la gare de Masreille-Saint-Charles, selon la police.
Dimanche 1 Octobre 2017 - 18:43





Nouveau commentaire :
Twitter