Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Ebola : une étude confirme la fiabilité d'un test de diagnostic rapide autorisé par l'OMS


Vendredi 26 Juin 2015 modifié le Vendredi 26 Juin 2015 - 08:30

Un test de diagnostic rapide du virus Ebola, autorisé depuis février par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), s'est avéré aussi fiable que la méthode classique de diagnostic, selon une étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet.




Le test, baptisé ReEBOV et produit par la société américaine Corgenix a été testé en février sur 105 patients suspectés d'avoir été infectés par le virus dans deux centres médicaux sierra-léonais ainsi que sur 284 échantillons sanguins récupérés en laboratoire.

Les résultats ont été comparés à ceux obtenus par la méthode traditionnelle qui consiste à effectuer un prélèvement et à l'envoyer, de manière sécurisée, dans un laboratoire spécialisé où le virus est détecté grâce à un procédé qui permet de déceler le matériel génétique du virus (test RT-PCR).

Cette méthode peut prendre jusqu'à plusieurs jours et fait notamment courir des risques au personnel chargé de la collecte, du transport et du test proprement dit.

Le test ReEBOV en revanche dure seulement une quinzaine de minutes. Il consiste à déposer une goutte de sang prélevée sur le doigt d'un patient sur une bande de papier et à la placer dans un tube à essai contenant des anticorps qui capturent une protéine spécifique du virus.

Le test rapide a permis de détecter tous les cas positifs identifiés par la méthode traditionnelle, mais seulement 92% des cas négatifs.

Les chercheurs conduits par le Dr Nina Pollock du Children's Hospital à Boston, ont également découvert que le test RT-PCR n'était pas une référence complètement fiable, dans la mesure où un petit nombre d'infections détectées à la fois par le test ReEBOV et un autre test traditionnel lui ont échappé.

Le test ReEBOV est le premier test rapide à avoir bénéficié d'une autorisation d'utilisation d'urgence de la part de l'OMS et de l'agence américaine chargée des médicaments (FDA).

Mais plusieurs autres tests rapides sont actuellement en cours de développement ou d'expérimentation. C'est notamment le cas d'un test rapide développé par l'Institut Pasteur de Dakar et qui fait l'objet de tests en Guinée.

Une équipe de chercheurs japonais a pour sa part annoncé en avril avoir confirmé la fiabilité d'un test de détection du virus en moins de 12 minutes mis au point par le Pr Jiro Yasuda.
Vendredi 26 Juin 2015 - 07:46

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter