Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Ebola: un vaccin expérimental canadien sera testé sur des êtres humains aux Etats-Unis (Ottawa)


Lundi 13 Octobre 2014 modifié le Mardi 14 Octobre 2014 - 09:00

Le vaccin expérimental canadien destiné à lutter contre la propagation du virus Ebola sera testé sur des êtres humains volontaires, a annoncé, lundi, la ministre canadienne de la santé, Rona Ambrose, soulignant que son pays a fourni vingt fioles du vaccin pour mener ces essais.




Ebola: un vaccin expérimental canadien sera testé sur des êtres humains aux Etats-Unis (Ottawa)
"Lors des essais cliniques de phase 1, le vaccin canadien contre la maladie mortelle à virus Ebola (VSV-EBOV) sera testé sur un petit groupe de personnes pour déterminer son innocuité, la dose appropriée ainsi que les effets secondaires potentiels", a affirmé Mme Ambrose lors d'une conférence de presse.

Les essais seront effectués en sol américain, à l'hôpital militaire "Walter Reed Army Institute of Research" à Silver Spring, au Maryland, a précisé la ministre canadienne, ajoutant que les chercheurs pourraient réaliser d'autres essais cliniques de phase 1 au Canada, en Europe et en Afrique.

Les chercheurs scientifiques du Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l'Agence de la santé publique du Canada ont mis au point ce vaccin qui s'est révélé très prometteur lors des essais sur les animaux.

Selon le ministère canadien de la santé, ce vaccin pourrait être un outil important pour la lutte contre l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest.

"Le gouvernement du Canada est déterminé à appuyer les efforts de lutte contre l'épidémie et espère que les progrès de la recherche sur ce vaccin expérimental seront utiles à la lutte contre cette crise mondiale", a déclaré Mme Ambrose.

De son côté, l'Administrateur en chef de la santé publique au Canada, Dr. Gregory Taylor, a indiqué que "ce vaccin est le produit de plusieurs années de dur labeur", émettant le vœu que "le vaccin pourra, lorsque ces essais seront terminés, être utilisé pour contribuer à sauver des vies et à mettre fin à cette épidémie dévastatrice".

Pour Steven Guercio, directeur général intérimaire du LNM, les chercheurs scientifiques qui travaillent à la mise au point du vaccin contre l'Ebola ont obtenu jusqu'à ce jour des résultats "positifs".

"L'équipe est très heureuse de voir le vaccin passer à l'étape de la phase 1 des essais cliniques, Nous espérons que ces essais seront couronnés de succès et que le vaccin sera approuvé pour être utilisé dans la lutte contre l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest", a-t-il précisé.

Le gouvernement canadien détient la propriété intellectuelle associée au vaccin et a accordé une licence sur les droits de commercialisation à la société américaine "NewLink Genetics".

Selon le ministère canadien de la santé, les résultats des essais de la phase 1 devraient être disponibles en décembre prochain.

En août dernier, le gouvernement d'Ottawa a annoncé le don à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de 800 à 1.000 doses de son vaccin expérimental à titre de contribution à la lutte contre l'épidémie.

La maladie d'Ebola a fait plus de 4.000 morts sur 7.399 cas recensés dans sept pays (Sierra Leone, Guinée, Liberia, Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis), selon l'OMS.

Outre ce vaccin expérimental canadien, il existe un autre vaccin développé par le laboratoire britannique "GlaxoSmithKline", dont les premiers tests sur l'être humain ont commencé en septembre dernier aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.
Lundi 13 Octobre 2014 - 22:34





Nouveau commentaire :
Twitter