Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Ebola: le Pentagone ferme une entrée après qu'une femme a vomi


Vendredi 17 Octobre 2014 modifié le Vendredi 17 Octobre 2014 - 19:48

Le Pentagone a fermé vendredi, par précaution, un parking et une entrée de son complexe situé dans la banlieue de Washington après qu'une femme rentrée récemment d'Afrique a vomi à l'extérieur du bâtiment, répandant des inquiétudes sur l'épidémie d'Ebola.




Les agents de la police du Pentagone ont repéré à 09H10 locales (13H10 GMT) sur un parking du complexe une femme "qui était malade et vomissait", a déclaré le département américain de la Défense dans un communiqué.

"Cette personne a indiqué qu'elle s'était rendue récemment en Afrique", a-t-il ajouté, sans préciser quels pays elle avait visités.

"Par mesure de précaution, tous les piétons et véhicules ont été interdits d'accès autour du parking Sud" et une entrée menant à l'énorme bâtiment a été fermée.

Une équipe de pompiers du comté de Arlington (Virginie, est) est rapidement intervenue. En moins d'une heure, la femme a été transportée à un hôpital du nord de la Virginie, à l'extérieur de Washington, a expliqué le Pentagone.

Un responsable de la défense s'exprimant sous couvert de l'anonymat a affirmé que la femme se trouvait à l'extérieur d'un bus se rendant à une cérémonie à la caserne des Marines et à laquelle assistait le secrétaire à la Défense Chuck Hagel. Après cet incident, les passagers à bord de la navette ont été placés en isolement.

De même source, la femme serait une employée d'un sous-traitant du Pentagone.

La période d'incubation d'Ebola va de deux à 21 jours et cette fièvre hémorragique ne s'attrape qu'au contact direct avec des fluides corporels.
Vendredi 17 Octobre 2014 - 19:32

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter