Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Droits de l'Homme : le Maroc "a franchi de grands pas" en adoptant une Constitution avancée (Sebbar)


Dimanche 30 Décembre 2012 modifié le Lundi 31 Décembre 2012 - 11:00




Mohamed Sebbar
Mohamed Sebbar
Le Maroc a "franchi de grands pas" dans le domaine des droits de l'Homme en adoptant l'an dernier une Constitution avancée qu'il convient à présent de mettre en oeuvre de manière optimale sur les plans institutionnel et de la société civile, a déclaré samedi le secrétaire général du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Mohamed Sebbar.

Au cours d'une conférence sur "les droits de l'Homme dans le sillage de la nouvelle Constitution", M. Sebbar a souligné que l'approche participative et le travail collégial ont prévalu lors du processus d'élaboration de la Loi suprême auquel ont été associés les acteurs politiques, syndicaux et civils, affirmant qu'il leur incombe de faire montre du même esprit de responsabilité pour mettre en application l'ensemble de ses dispositions. A ses yeux, le nouveau texte constitutionnel a permis au Royaume d'être à la mesure des défis à relever aux niveaux national, régional et international.

La mise en œuvre saine de la Constitution permettra ainsi au Maroc de "consacrer les mécanismes nécessaires à la consolidation de l'Etat de droit et aux différents pouvoirs de s'acquitter pleinement des missions dont ils sont investis, en s'appuyant sur les principes de séparation et d'équilibre des pouvoirs, de bonne gouvernance et de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes".

Au-delà des réformes d'ordre structurel et législatif, M. Sebbar a souligné la nécessité de "développer des approches socioculturelles à même de susciter une prise de conscience collective de la culture des droits humains". Il d'autre part préconisé une démarche graduelle dans l'action réformatrice afin de consolider les acquis et faire en sorte que tous les citoyens puissent jouir de leurs droits constitutionnellement reconnus.
Dimanche 30 Décembre 2012 - 11:55





Nouveau commentaire :
Twitter