Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Droits de l’Homme : l’engagement du Maroc largement salué à Genève


Mercredi 3 Mai 2017 modifié le Jeudi 4 Mai 2017 - 23:05

L’engagement du Maroc en faveur de la protection des droits de l’Homme et son ouverture sur les mécanismes de l’ONU ont été largement salués lors de l’examen, mardi à Genève, du rapport national du Royaume au Conseil des droits de l’Homme (CDH).




Les délégations présentes ont tour à tour rendu hommage au Royaume pour les progrès obtenus en termes, entre autres, de consolidation de la démocratie participative, de réforme judiciaire et d’ancrage de la culture des droits humains et de la parité homme-femme. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis se sont en effet félicités des efforts déployés en matière de séparation des pouvoirs, d’élargissement de l’espace des libertés et de réforme globale de la justice qui a mis fin à toute poursuite des civils devant les tribunaux militaires. Les mesures prises depuis l’adoption de la nouvelle Constitution sur les plans de la réforme institutionnelle, politique et socio-économique ont été mises en évidence par les représentants de pays comme l’Australie et l’Autriche qui ont relevé les acquis de la protection des droits des femmes et des enfants.

Ils ont aussi souligné le rôle appréciable du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et de la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme (DIDH) dans l’interaction du Royaume avec les mécanismes de l’ONU et le suivi de la mise en œuvre de leurs recommandations. Certaines délégations ont d’autre part souligné l’intérêt de la nouvelle politique marocaine de migration et d’asile, la qualifiant de modèle pour les pays de la région. A cet égard, nombre de pays africains ont mis en valeur l’engagement de Rabat pour la protection des migrants et de leurs familles, une initiative qui vise à assurer l’effectivité des droits humains. Dans le même contexte, la délégation chinoise a salué les progrès réalisés ces dernières années au Maroc sur le front du développement durable, dans la perspective de mettre en œuvre les objectifs fixés par la communauté internationale en la matière.

A cette occasion, le ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme Mustapha Ramid s'est félicité du bon déroulement de l'examen du rapport national du Royaume ainsi que des déclarations globalement positives à l'égard du Maroc faites par les délégations de plus de cent pays. "La délégation marocaine devra étudier les recommandations présentées par les représentants des pays prenant part aux travaux de l'EPU avant d’y apporter des réponses", a-t-il déclaré à la presse. Le Maroc va interagir de manière positive avec les observations ainsi formulées, a assuré M. Ramid qui préside une forte délégation représentant plusieurs départements ministériels.

Il s'agit des ministères de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la coopération internationale, de la Justice, de l'Economie et des Finances, de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de la Santé, de la Culture et de la communication, de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et du Développement social, de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle.

Atlasinfo (avec MAP)
Mercredi 3 Mai 2017 - 13:42





Nouveau commentaire :
Twitter