Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Douste-Blazy annonce sa candidature à la direction de l'OMS


Lundi 23 Mai 2016 modifié le Mardi 24 Mai 2016 - 08:06

L’ancien chef de la diplomatie française et actuel sous-secrétaire général de l’ONU, Philippe Douste-Blazy, a annoncé sa candidature à la tête de l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui ouvre son assemblée annuelle lundi à Genève.




Dans des déclarations à la presse, Douste-Blazy (63 ans) souligne son engagement pour "la prévention, la gestion des crises sanitaires et la question de la gouvernance", plus particulièrement "le rapport entre santé et pauvreté".

"Mais distribuer des médicaments et des vaccins ne suffit pas si une couverture universelle santé n'est pas mise en place", a-t-il fait observer.

Le président d’Unitaid, une organisation internationale chargée de la collecte de financements pour lutter contre les maladies, a affirmé que la France le soutient parce qu’il est porteur d’"une vision de la santé qui est aussi socio-économique".

"Une moitié de ma vie a été consacrée à la médecine et l'autre à la politique. Cette candidature est en cohérence avec mes engagements passés et présents", a-t-il fait valoir. Abordant la gouvernance de l'OMS, souvent critiquée pour la lenteur de ses réactions face à la crise d’Ebola en Afrique, M. Douste-Blazy juge "nécessaire" la mise en place d’une chaîne de commandement et de communication unique au sein de l’agence onusienne. L'assemblée mondiale de la Santé va nommer, en mai 2017, un nouveau directeur général de l’OMS parmi trois candidats, sachant que les candidatures sont ouvertes jusqu'au 22 septembre prochain.

Parmi les candidats à la succession de l’actuelle directrice Margaret Chan, à la tête de l'OMS depuis 2006, il y a l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, président du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Une autre candidature a été présentée par l’ancienne ministre pakistanaise de la santé, Sania Nishtar, dont le pays cherche à rallier un maximum de soutien à l’échelle internationale.
Lundi 23 Mai 2016 - 14:30





Nouveau commentaire :
Twitter