Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Douste-Blazy : Sarkozy représente cette "droite pure et dure"


Vendredi 10 Février 2012 modifié le Vendredi 10 Février 2012 - 19:01




Philippe Douste-Blazy
Philippe Douste-Blazy
Le président Nicolas Sarkozy a choisi d'être "à droite toute" et face à cette "dérive droitière", François Bayrou, le candidat du MoDem, va apparaître comme un "recours républicain", a estimé vendredi l'ex-ministre et co-fondateur de l'UMP Philippe Douste-Blazy.

Nicolas Sarkozy "a décidé d'être à droite toute, (de) représenter cette droite pure et dure, cette droite réactionnaire, une droite sans aucune possibilité d'évolution", a lancé Philippe Douste-Blazy sur France 2. "Ils (le président et son gouvernement) sont aux abois" et François Bayrou, en faveur duquel Philippe Douste-Blazy s'est prononcé, "va apparaître de plus en plus comme le recours républicain".

"Avec un positionnement comme celui-là, je ne vois pas comment un centriste, un humaniste, un démocrate social (...) peut voter" pour Nicolas Sarkozy, a relevé l'ancien ministre. Les propositions avancées par le président Sarkozy dans une interview au Figaro Magazine à paraître samedi, et notamment l'éventualité d'un référendum sur une révision de l'indemnisation des chômeurs, sont "aux antipodes de nos valeurs".

"La tradition sociale de la droite modérée est très choquée, j'en suis sûr", a-t-il ajouté. "Le risque, c'est qu'avec ce schéma-là au deuxième tour, jamais Nicolas Sarkozy ne pourra battre François Hollande", a poursuivi Philippe Douste-Blazy.

Vendredi 10 Février 2012 - 15:27

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter