Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Donald Trump: “Les femmes, vous devez les traiter comme de la m****”


Jeudi 17 Mars 2016 modifié le Jeudi 17 Mars 2016 - 23:17




Donald Trump: “Les femmes, vous devez les traiter comme de la m****”
“Bimbo”, “chienne”, “grosse truie”, voilà comment Donald Trump qualifie publiquement les femmes. Dans une vidéo d’une minute, toutes les sorties les plus misogynes du prétendant aux élections présidentielles américaines ont été collectées. Lues à voix haute par des femmes, il est précisé que ce sont de “vraies citations” de l’homme politique, tant les phrases citées semblent irréelles - voire en retard de plusieurs siècles. Le but: faire prendre conscience aux électeurs de la bêtise de l’homme à la touffe peroxydée.

“C’est dur de prêter attention à une femme lorsqu’elle a de petits seins”, “On s’en fout de ce qu’elles écrivent, tant qu’elles ont un joli petit cul”, mais aussi “Les femmes, il faut les traiter comme de le merde”. Tant de grossièretés, toutes plus invraisemblables que les autres. À chaque fois, la phrase est accompagnée de l’endroit et de la date où elle est parue. Et si l’on peut croire que c’est un Donald Trump prépubère, boutonneux et mal dans sa peau qui a un jour lancé de tels propos, sans vraiment les mesurer, ce n’est pas le cas. Ils sont bien sortis de la bouche d’un adulte, milliardaire, marié à la désormais célèbre Mélania Trump, et père de deux jeunes femmes.

Pire encore, tout ceci a été déclaré bien après l’annonce de sa candidature aux primaires républicaines, dans le cadre d’une campagne organisée au millimètre près. Effrayant.

Et si on peut penser que c’est le camp ennemi, à savoir les démocrates, qui sont à l’origine de cette vidéo, on se trompe tout autant. C’est une association de financement, créée par l’ancienne directrice adjointe de la campagne de Mitt Romney en 2012, qui en est à l'origine. Face à sa montée en puissance dans les sondages, c’est son propre parti qui tente de saboter son élection. Et nous, on dit merci.
Jeudi 17 Mars 2016 - 15:25

Gala




Nouveau commentaire :
Twitter