Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Discours intégral du Roi Mohammed VI au 'Sommet des dirigeants sur la lutte contre l'EIIL et l'extrémisme violent' à New York


Mardi 29 Septembre 2015 modifié le Mercredi 30 Septembre 2015 - 22:52




L Roi Mohammed VI a adressé un discours au ''Sommet des dirigeants sur la lutte contre l'EIIL et l'extrémisme violent'', dont lecture a été donnée, mardi à New York, par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Salaheddine Mezouar.

Voici le texte intégral du Discours Royal:

''Louange à Dieu, Paix et salut sur le Prophète, Sa Famille et Ses Compagnons.

Excellence, Monsieur Barak Obama, Président des Etats Unis d'Amérique, Majestés, Altesses, Excellences, Mesdames, Messieurs,

Il m'est agréable tout d'abord de saluer votre initiative, Monsieur le Président, d'appeler à ce Sommet qui a vocation à consolider la dynamique forte engendrée par le Sommet de la Maison Blanche, en février dernier, pour combattre l'extrémisme et le terrorisme.

Il reflète également une prise de conscience croissante de la communauté internationale quant à la gravité de la situation et la nécessité de conjuguer les efforts pour affronter la montée des menaces terroristes.

Je tiens à vous assurer que le Maroc, qui s'est engagé dans le processus fondateur du Sommet de Washington, continuera à en soutenir les objectifs et les recommandations et à s'impliquer dans les efforts internationaux voués à la consolidation de la sécurité et de la stabilité dans le monde et à la défense des valeurs humaines universelles. Mesdames, Messieurs,

Malgré la multiplication des initiatives et des réponses de la communauté internationale, y compris les opérations militaires et sécuritaires, il n'en reste pas moins que de nombreux pays continuent de subir les coups douloureux du terrorisme abject, qui n'a ni religion ni patrie.

En effet, des bandes d'extrémistes et des groupes de terroristes persistent dans leurs menées méprisables, attentant à des vies humaines innocentes, sabotant les infrastructures économiques et détruisant les symboles multiséculaires du patrimoine et de la civilisation humaine.

Ces hordes s'emploient à porter atteinte à l'intégrité territoriale des Etats, à ébranler la sécurité des peuples et la quiétude des populations, tout en sapant le tissu socio-culturel et les valeurs humaines qui les unissent.

L'expansion inquiétante de ce fléau planétaire nous interpelle tous et nous incite à davantage de coordination, de coopération et d'optimisation des ressources disponibles, pour garantir plus d'efficacité et d'impact à notre action.

Mais si ces initiatives à dimensions sécuritaire, militaire et judiciaire ont un rôle majeur à jouer dans la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, elles restent, malgré tout, insuffisantes à elles seules.

Il est donc impératif de mettre au point une stratégie globale intégrant la dimension sociale et le volet développement, outre les composantes éducative et religieuse, avec le rôle majeur qui leur revient dans la diffusion de la culture de la tolérance et de la modération. Mesdames, Messieurs,

Les démarches de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme devraient s'appuyer sur des partenariats loyaux, une coopération sincère et le respect des engagements.

C'est une responsabilité collective qui ne saurait faire l'objet de calculs étriqués, de surenchères, de condescendance ou de dénigrement.

C'est pourquoi la lutte contre ce fléau devrait s'appuyer sur une volonté collective forte et sur une coopération et une coordination bilatérales et régionales dans la conduite des actions opérationnelles sur le terrain. Elle nécessite, de surcroit, une combinaison de stratégies nationales intégrées.

Le combat que nous livrons ensemble contre l'extrémisme et le terrorisme doit être marqué du sceau de la force et de la profondeur. Les citoyens n'en seront que plus confiants dans les systèmes de gouvernance politique, économique, et sociale de leurs pays, mieux disposés à leur apporter un bien meilleur soutien et plus résilients face aux illusions miroitées par les idéologies extrémistes.

Par ailleurs, les valeurs religieuses, spirituelles, culturelles et humaines devraient être réhabilitées car elles mettent à nu les allégations creuses et réfutent les argumentaires fallacieux avancés par les extrémistes pour justifier leurs actes barbares.

Le plus grand défi en matière de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme est de demeurer tous convaincus que ce fléau mondial ne doit être associé à aucune religion, civilisation ou culture.

De fait, les efforts internationaux déployés dans ce domaine doivent se fonder sur l'égalité des peuples et le respect de leurs identités, de leurs spécificités culturelles, de leurs croyances et de leurs valeurs spirituelles.

Notre bataille contre l'extrémisme doit avoir également pour vocation essentielle de doter les jeunes et les femmes d'une éducation ouverte et ancrée dans les valeurs et les référentiels authentiques de leur société, tout en favorisant leur attachement aux valeurs universelles pour les prémunir contre les tentations du fanatisme et du repli sur soi.

On doit également s'attacher à mettre en œuvre les objectifs du développement durable que nous avons définis d'un commun accord. Car, outre le gage d'une vie meilleure qu'il offre aux citoyens, le développement durable est le fondement d'un monde plus stable.

Mesdames, Messieurs,

Le Maroc a adopté une stratégie globale combinant les actions de prévention destinées à éliminer les facteurs et les causes de l'extrémisme et les impératifs de la préservation de la sécurité et de la stabilité.

Grâce à la coordination et à la coopération entre les différents Services de sécurité nationaux et au renforcement et à la modernisation de son arsenal juridique, notre pays a réussi à apporter des réponses appropriées à l'évolution rapide des menaces terroristes.

Nous avons également conscience que la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme doit s'insérer dans une approche participative et préventive, axée sur l'adhésion des citoyens aux efforts et aux mesures engagés par les institutions de l'Etat.

A cet égard, le Maroc tient à renforcer les partenariats qui le lient à un certain nombre de pays dans le domaine sécuritaire pour faire face aux différentes menaces terroristes.

Fidèle à sa démarche de coopération solidaire, le Maroc est disposé à partager son expérience avec les pays frères et amis et à mettre à leur disposition les programmes qu'il a développés pour la promotion des valeurs islamiques fondées sur la tolérance et l'ouverture aux autres religions, cultures et civilisations. Mesdames, Messieurs,

Le Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF), devenu une plateforme de dialogue et de partage des expertises et des expériences réussies dans ce domaine, poursuit ses efforts d'anticipation pour soutenir les mesures prises par les Etats en la matière.

Le Maroc qui copréside aux côtés des Pays-Bas le Groupe de travail issu de ce Forum, œuvre inlassablement à promouvoir et à mettre à profit les bonnes pratiques contenues dans le Mémorandum de La Haye-Marrakech.

Il s'agit notamment de trouver des réponses efficaces au phénomène des Combattants Terroristes Etrangers et de procéder à une analyse profonde des courants et des tendances terroristes en constante évolution.

En outre, ce Forum continue d'approfondir son examen des différentes questions afférent à la lutte et la prévention de l'extrémisme, en veillant notamment à développer des modalités pratiques pour favoriser le partage des expériences et des savoir-faire en la matière et à renforcer les capacités des Etats dans ce domaine.

D'autre part, le Maroc, qui aura l'honneur de coprésider le Forum en 2016, ne ménagera aucun effort pour consolider sa contribution dans ce domaine et maintenir son adhésion aux efforts de la communauté internationale visant à lutter contre le terrorisme et l'extrémisme et contribuer ainsi à l'émergence d'un monde plus sûr, plus stable, plus solidaire et plus humain.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh''.
Mardi 29 Septembre 2015 - 22:00





Nouveau commentaire :
Twitter