Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Dimension humaine de la visite officielle du Roi du Maroc au Mali


Samedi 22 Février 2014 modifié le Samedi 22 Février 2014 - 22:42




La visite officielle au Mali du Roi du Maroc comporte, outre ses volets diplomatiques, politiques, sécuritaires et économiques, deux autres composantes, à savoir cultuelle et humaine.

Sur le plan cultuel, le Souverain marocain et le Président malien ont accompli, le 21 février 2014, la Grande Prière du Vendredi à la Mosquée de Bamako, à l’issue de laquelle le Roi Mohammed VI a fait don d’un premier lot de 10.000 exemplaires du Saint Coran pour être distribués dans toutes les mosquées de la République du Mali.

Par la suite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Ibrahim Boubacar Keita se sont rendus à la Commune IV de Sébénicoro de la capitale malienne pour y présider des activités à caractère humanitaire.

Ainsi, sur ce premier site, les deux Chefs d’Etat ont-ils procédé au lancement des travaux de construction d’une clinique périnatale des plus modernes et intégrée pour Bamako et sa région.

Cette future clinique aura pour missions d’assurer la fourniture de services périnataux de niveau 3, la prise en charge de grossesses à risque et la limitation de la mortalité maternelle et infantile ; une structure médicale qui disposera de nombreux services, à savoir les soins intensifs et réanimations pour les mères, la réanimation néonatale (cas graves nécessitant ventilation artificielle), et la néonatalogie.

Quant au plateau d’explorations, il sera équipé d’une radiologie avec radio conventionnelle ultrasons et scanner, d’une angiographie, d’un laboratoire spécialisé, deux blocs opératoires, de quatre salles d’accouchement, d’une salle d’accueil pour les familles accompagnatrices et d’une administration.

Cette clinique aura une capacité globale de 74 lits, 500 naissances par an avec possibilité de traiter jusqu’à 200 césariennes, 1.400 admissions par an en soins intensif et réanimations mères, et 470 admissions par an en néonatalogie et réanimation néonatale.

Cette clinique sera réalisée dans un délai de 18 mois et sera dotée d’un effectif de 277 employés, dont 164 en personnel médical et paramédical.

Par la suite le Roi du Maroc et le Président malien se sont dirigés vers la Commune VI, Sébénicoro, de la capitale malienne où il a été procédé à la remise symbolique d’un don de 125.000 doses de semences bovines au profit des éleveurs maliens pour le développement de filière bovine au Mali, financé par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable.

Le Souverain marocain a également fait don de matériel d’insémination artificielle composé de cinq caisses d’insémination artificielle, de cinq containers de stockage de semences avec six canister ainsi que de cinq containers de stockage d’azote liquide, de 200.000 gants de palpation et de 100.000 gaines d’insémination. Des dons qui assureront la production de femelles F1 et F2 améliorées génétiquement, et dont le niveau de performances serait comparable à celui du Maroc et de l’Europe, l’augmentation de la production laitière, et l’amélioration du revenu des éleveurs.

Ces dons permettront donc de soustraire nombre d’éleveurs à l'emprise de la pauvreté, de l'exclusion et du sous-développement, de leur permettre de prendre en charge leur propre essor et de réaliser le développement humain durable.

Il est indéniable que le Souverain marocain a tenu à inclure la dimension humaine dans son agenda au Mali. Une démarche qui témoigne de l’engagement du Roi du Maroc en faveur des femmes et des enfants maliens et qui souligne le rôle pionnier du Maroc dans ces domaines d’activité, ainsi que sur l’engagement du Royaume en faveur du développement et la stabilité en Afrique à travers une approche innovante basée sur le concept de la «Sécurité Humaine».

Samedi 22 Février 2014 - 14:05

Par Farid Mnebhi