Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Deux opposants tués en Tunisie: un animateur TV entendu par la justice


Lundi 9 Novembre 2015 modifié le Mardi 10 Novembre 2015 - 13:26

Le pôle judiciaire tunisien de lutte contre le terrorisme a entendu lundi un animateur vedette qui affirme posséder des informations sur l'assassinat de deux opposants de gauche, a indiqué le porte-parole de l'organe judiciaire.




"Moez Ben Gharbia s'est présenté en tant que témoin devant des juges d'instruction au pôle judiciaire pour révéler les informations qu'il possède sur des affaires terroristes", a indiqué Kamel Barbouch.

Si les informations dévoilées par cet animateur "sont jugées ambiguës et sans fondement" le procureur général aura la possibilité de le poursuivre en justice pour "fausses allégations", a ajouté M. Barbouch également porte-parole du Parquet.

Dans une vidéo filmée en Suisse et diffusée sur internet début octobre, M. Ben Gharbia avait affirmé posséder "toutes les informations sur ceux qui (...) ont tué Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi", deux opposants de gauche assassinés par balles les 6 février et 25 juillet 2013 devant leur domicile.

Ces deux meurtres ont été attribués par les autorités à la mouvance jihadiste. En février 2014, elles ont annoncé avoir tué dans une opération antiterroriste l'assassin présumé de M. Belaïd. En décembre des jihadistes ralliés au groupe Etat islamique (EI) ont revendiqué l'assassinat des deux opposants.

La famille de Chokri Belaïd continue toutefois de dénoncer des zones d'ombre et de réclamer "la vérité" sur ceux "qui ont planifié", "financé" et "couvert les terroristes".

Animateur vedette en Tunisie, Moez Ben Gharbia a été condamné le 18 mars, avec un collaborateur et un imitateur, à six mois de prison avec sursis "pour usurpation d'identité, escroquerie et offense au chef de l'Etat".
Lundi 9 Novembre 2015 - 20:25

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter