Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Deux légionnaires français tués en Afghanistan par un soldat de l'ANA


Jeudi 29 Décembre 2011 modifié le Vendredi 30 Décembre 2011 - 15:41




 Deux légionnaires français tués en Afghanistan par un soldat de l'ANA
Deux légionnaires français ont été tués jeudi par un soldat afghan qui a délibérément ouvert le feu sur eux alors qu'ils participaient à une mission dans la vallée de Tagab, dans la province de Kapisa dans l'est de l'Afghanistan, selon les autorités françaises.

"C'est avec une très grande tristesse" que le président français Nicolas Sarkozy "a appris la mort ce matin en Afghanistan de deux légionnaires du 2ème Régiment étranger de Génie de Saint-Christol", a annoncé l'Elysée dans un communiqué. "Au cours d'une mission d'appui au profit de l'armée nationale afghane (ANA), en vallée de Tagab, ces deux sous-officiers ont été mortellement touchés par le tir délibéré d'un soldat afghan de l'ANA", ajoute la présidence de la République.

Les deux légionnaires appartenaient à la Task Force La Fayette, précise un communiqué du Premier ministre François Fillon. Cet adjudant et ce sergent du 2e régiment étranger de Saint-Christol ont été "lâchement assassinés par un soldat afghan qui a fait usage de son arme contre eux".

Condamnant cet "acte lâche", le ministre de la Défense Gérard Longuet a réaffirmé "les liens de confiance qui existent entre les soldats français et afghans et la volonté de la France de participer au développement de l'armée nationale afghane". "Cet incident isolé, ne remet en aucun cas en cause, le processus de transition initié, visant à confier les responsabilités de sécurité à l'armée nationale afghane (ANA)", assure le ministre dans un communiqué. La Brigade Lafayette est actuellement engagée avec l'armée afghane dans une opération dans la vallée de Tagab, qui réunit "un peu plus de 700 militaires", dont environ 400 soldats afghans, a précisé devant la presse le colonel Thierry Burkhard, le porte-parole état-major des armées.


L'attaque a été revendiquée par un porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, dans un courrier électronique. Il a identifié l'agresseur comme Mohammed Ibrahim, affirmant que l'attaque avait été perpétrée à Shamshad, à environ 60km au nord-est de Kaboul. Il a précisé que Mohammed Ibrahim avait ensuite été abattu.

La mort des deux légionnaires porte à 26 le nombre de militaires français tués en Afghanistan depuis le début de 2011, l'année la plus meurtrière pour les forces françaises depuis le début de l'intervention fin 2001. Au total, 78 soldats français ont péri dans le pays.


Jeudi 29 Décembre 2011 - 23:20

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter