Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Deux dangereux malfaiteurs, recherchés par la justice française, arrêtés à Marrakech


Vendredi 1 Juin 2012 modifié le Samedi 2 Juin 2012 - 00:00




Le braquage d'Orly
Le braquage d'Orly
Les services de sécurité marocains ont procédé, vendredi matin à Marrakech, à l'interpellation de "deux dangereux malfaiteurs", le Français d'origine ivoirienne P.Lekpa et son acolyte français d'origine marocaine A.Najim, activement recherchés en France pour leur participation dans plusieurs opérations de braquage commises sur le territoire français à l’aide d’explosifs et d’armes à feu contre des fourgons blindés de transport de fonds et des centres forts (dépôts de fonds).

Un communiqué de la Direction générale de la Sûreté Nationale précise que "ces dangereux criminels, entrés au Royaume sous de fausses identités, n'ont pu déjouer la vigilance des services de sécurité marocains qui ont rapidement procédé à leur identification formelle et à leur localisation à Marrakech".

L'interpellation de ces deux individus, effectuée sous le contrô le du Parquet Général près la Cour d'Appel de Marrakech dans le strict respect des dispositions et des règlements en vigueur, ainsi qu'en exécution de deux mandats internationaux d'arrêt délivrés à leur encontre par la justice française, témoigne de "l'exemplarité et de l'efficacité des relations de coopération entre le Royaume du Maroc et la République française en matière de lutte contre le banditisme et le crime organisé", ajoute la même source.

Il est à rappeler que cette opération commando de septembre 2011 avait profondément ému l’opinion publique française en raison de sa violence inouïe et sanglante marquée par l’exécution froide et atroce d’un convoyeur de fonds, père de famille, et la blessure de deux autres convoyeurs. Lors de cette attaque, les malfaiteurs avaient brièvement pris en otage un passant et tiré sur la police pour couvrir leur fuite. Il s'agissait du premier meurtre d'un convoyeur en France depuis 2007. Le butin récupéré par les malfrats est évalué entre sept et neuf millions d'euros.
Vendredi 1 Juin 2012 - 14:33





Nouveau commentaire :
Twitter