Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des tags anarchistes sur la basilique du Sacré-Cœur de Paris


Mercredi 19 Mars 2014 modifié le Mercredi 19 Mars 2014 - 20:07




La façade et des piliers à la base de la basilique du Sacré-Cœur, symbole de Paris et du quartier de Montmartre, dans le nord de la capitale, ont été vandalisés dans la nuit de lundi à mardi. Selon les éléments recueillis par Europe 1, venant confirmer différents témoignages qui ont émergé sur les réseaux sociaux, les murs et les piliers situés au bas, à l'extérieur de l'édifice, ont été recouverts d'inscriptions d'une hauteur d'1,80 m en moyenne, peintes à la bombe rouge.

On peut ainsi lire "1871 vive la commune", "Ni dieu, ni maître, ni Etat", "Feu aux chapelles", ou encore "à bas dieu", autant de slogans appartenant au vocable anarchiste. Le choix de la basilique et de la date, le 18 mars, apparaît comme symbolique. L'édifice religieux a en effet été bâti à l'issue de la Commune de Paris qui a débuté le 18 mars 1871.

La construction du Sacré-Cœur, débutée en 1875, avait été validée au préalable par un vote de l'Assemblée nationale, pour "laver Paris de l'affront de la Commune", et de ses 30.000 morts en deux mois de violences. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat du 18e arrondissement.



Mercredi 19 Mars 2014 - 14:08

Avec agences





1.Posté par RedAndBlack le 19/03/2014 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
30 000 morts par la répression Versaillaises. La violence n'a été qu'à sens unique ! Vive la Commune !

Nouveau commentaire :
Twitter