Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Des sénateurs italiens appellent le gouvernement à oeuvrer pour une solution politique de la question du Sahara


Jeudi 17 Juillet 2014 modifié le Jeudi 17 Juillet 2014 - 23:59

Un groupe de sénateurs italiens a appelé le gouvernement à oeuvrer au sein des instances internationales pour une solution politique de la question du Sahara, en encourageant ''la volonté d'autonomie et non l'esprit séparatiste''.




Des sénateurs italiens appellent le gouvernement à oeuvrer pour une solution politique de la question du Sahara
Dans une motion présentée récemment au Sénat, les parlementaires ont appelé le gouvernement de leur pays, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, 'à oeuvrer au sein des instances internationales afin de trouver une solution politique à la question du Sahara en prenant en considération les efforts déployés jusqu'ici''.

Ils ont plaidé également pour l'adoption, en commun accord avec les autres partenaires européens et les institutions communautaires, de 'toute initiative utile sur le plan diplomatique afin d'accélérer le processus pour trouver une solution à la question du Sahara, mettant notamment à profit la disponibilité du Royaume du Maroc''.

Les signataires de la motion incitent également le gouvernement à encourager ''la volonté d'autonomie'' et non ''l'esprit séparatiste''.

Ils appellent, en outre, le gouvernement à utiliser 'son poids au sein de l'UE et ses bons rapports avec tous les acteurs afin de favoriser la recherche d'une solution au conflit, en vue de construire une paix durable et fructueuse pour l'ensemble du pourtour Méditerranée notamment pour l'Italie pour qui le Maroc constitue un partenaire indispensable''.

En guise d'introduction, les parlementaires italiens ont mis en avant les 'solides'' et 'fructueux'' rapports entre l'Italie et le Maroc, estimant que 'la tradition de l'Etat italien consiste à ne jamais s'ingérer dans la politique intérieure des autres pays et de favoriser le dialogue et la coopération dans l'objectif de consolider les processus de paix''

Ils notent que les parties au conflit sont engagées devant le Conseil de Sécurité des Nations unies à poursuivre les négociations directes sous l'égide de l'ONU, ajoutant que de ce fait ''la question demeure sous la supervision de la plus haute instance internationale''.

Les sénateurs italiens ont également fait observer que pour concrétiser ''les directives'' du Conseil de Sécurité, ''le Maroc a présenté une initiative qui consiste en l'octroi d'un statut d'autonomie à la région du Sahara permettant à la population de gérer de manière autonome l'administration, le budget et l'économie et de partager certains pouvoirs comme c'est le cas dans toutes les démocraties parlementaires modernes''.

Les parlementaires italiens rappellent, en outre, que lors d'une rencontre avec le Roi Mohammed VI le 6 avril dernier à Casablanca, le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry, avait réaffirmé 'la volonté des Etats-Unis d'oeuvrer avec le Maroc pour renforcer la paix et la stabilité aux niveaux régional et international''.

'Kerry avait apprécié à l'occasion l'engagement fort et constant du Souverain pour la stabilité et le développement en Afrique'', ont-ils fait observer.

De même, poursuivent les parlementaires, le Roi Mohammed VI et le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, avaient eu le 14 avril dernier une conversation téléphonique, au cours de laquelle le Souverain du Maroc avait réitéré ''l'engagement constant et la coopération constructive du Royaume pour parvenir à une solution politique définitive à ce différend régional, dans le cadre de la souveraineté Marocaine''.
Jeudi 17 Juillet 2014 - 16:00

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter