Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Des scientifiques britanniques mettent au point un "super brocoli"


Mercredi 26 Octobre 2011 modifié le Mercredi 26 Octobre 2011 - 19:12




Des scientifiques britanniques mettent au point un "super brocoli"
Popeye pourrait bien vouloir troquer ses épinards contre des brocolis... Des scientifiques britanniques viennent en effet de dévoiler une nouvelle variété de ce légume dont les qualités nutritionnelles donneraient du punch aux consommateurs.

Ce nouveau brocoli a été spécialement cultivé pour contenir deux ou trois fois le montant normal de glucoraphanine, une substance nutritive qui contribuerait à éloigner les maladies cardiaques.

"Les légumes sont déjà une pharmacie ambulante", a souligné Richard Mithen, qui a dirigé l'équipe de chercheurs de l'Institut de recherche alimentaire à Norwich, en Angleterre, ayant mis au point le "super brocoli". "Quand vous mangez ce brocoli (...) vous avez une diminution du cholestérol dans le sang", a-t-il déclaré à Associated Press Television.

Un journaliste d'AP, qui a goûté le nouveau brocoli, n'a pas trouvé de différence avec celui que l'on connaît généralement. Les scientifiques, toutefois, disent que son goût devrait être légèrement plus sucré parce qu'il contient moins de soufre.

La glucoraphanine agit en décomposant la graisse dans le corps, l'empêchant ainsi de boucher les artères. On ne trouve cette substance en grande quantité que dans le brocoli.

Pour mettre au point ce légume, vendu sous le nom de "super brocoli", M. Mithen et ses collègues ont croisé un brocoli britannique traditionnel avec une variété sicilienne sauvage et amère. Après 14 ans de recherches et le feu vert des autorités européennes, la nouvelle variété a pu être produite, sans recours à une modification génétique.

Il est mis en vente depuis un an sous le nom de Beneforte dans certains magasins en Californie et au Texas, et il est arrivé sur les étalages britanniques ce mois-ci. Cet automne, il sera lancé dans tous les Etats-Unis.

Ce "super" brocoli fait partie d'une tendance croissante, chez les producteurs, à injecter des substances nutritives supplémentaires dans les aliments. En Grande-Bretagne, le nouveau brocoli est vendu au même titre que des champignons contenant de la vitamine D supplémentaire, ainsi que des tomates et des pommes de terre enrichies en sélénium.

On ne dispose pas de suffisamment de données pour savoir s'il existe un risque d'absorption d'une surdose de glucoraphanine, mais la vitamine D et le sélénium en très grande quantité peuvent être toxiques.

M. Mithen et ses collègues réalisent des essais humains pour comparer la santé au niveau cardiaque de personnes mangeant du "super brocoli" à d'autres consommant du brocoli classique ou pas de brocolis du tout. Ils prévoient de présenter leurs résultats l'an prochain à l'Agence européenne de sécurité sanitaire (EFSA) pour pouvoir faire de la publicité sur ce brocoli, en disant qu'il a des effets positifs sur la santé.

"Il y a beaucoup de preuves indirectes" montrant que la glucoraphanine et des composés apparentés "sont les agents préventifs les plus importants contre les attaques cardiaques et certains cancers", a souligné Lars Ove Dragsted, professeur au département de nutrition humaine à l'Université de Copenhague.

Mercredi 26 Octobre 2011 - 19:08

(Avec AP)




Nouveau commentaire :
Twitter