Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des polluants détectés dans l'eau, même en bouteille


Samedi 21 Mai 2011 modifié le Samedi 21 Mai 2011 - 10:19

Une enquête réalisée par WWF (le Fonds mondial pour la nature) montre que l'eau de boisson des Français, qu'elle provienne d'une bouteille ou directement du robinet, contient des résidus de produits chimiques.




Des polluants détectés dans l'eau, même en bouteille
WWF dénonce, dans un rapport d'enquête qui a été publié hier, la présence de résidus chimiques dans l'eau que nous buvons. Qu'il s'agisse de l'eau du robinet ou d'une eau en bouteille, toutes contiennent des éléments toxiques.

Initialement, WWF recherchait les traces de micropolluants métalliques, de substances azotées ou phosphorées issues de pesticides, de PCB, de bisphénol A et de résidus médicamenteux. En tout, 179 molécules étaient recherchées et 19 ont été retrouvées dans l'eau des 41 villes testées en 2009. Il s'agissait pour l'essentiel de nitrates, de résidus chlorés ou bromés de sous-produits de désinfection et de l'aluminium comme le rapporte Ouest-France. Dans 20% des cas, de l'atrazine déséthyl, un herbicide interdit depuis 2003, a été retrouvé.

L'enquête dévoile que "plus de 90% des eaux de ville testées présentaient des teneurs quantifiables en nitrates et plus de 50% étaient contaminées par de l'aluminium qui pourrait provenir en partie des traitements de l'eau avant distribution".
Même si les concentrations étaient inférieures aux normes imposées, WWF s'inquiète de l'"effet cocktail de ces résidus" qui, s'ils ne sont pas particulièrement nocifs séparément, peuvent en revanche devenir dangereux une fois combinés entre eux. De plus il est difficile d'évaluer l'impact "à long terme" de cette "exposition à faibles doses" sur la santé des consommateurs.

En ce qui concerne l'eau en bouteille, quatre micropolluants ont été retrouvés sur 14 sites analysés. Il s'agit de nitrates (jusqu'à 8 mg/l quand l'étiquette en affiche 6,3), d'aluminium, d'antimoine et même de plomb. Sur les quinze marques testées, seules les eaux de Plancoët (Bretagne) et de Matouba (Guadeloupe) sont vierges de polluants. WWF explique que "la diversité et l'augmentation constante du nombre de molécules chimiques dans les eaux de boisson, posent un réel problème et ne peut que nous inquiéter car on boit de l'eau tous les jours".
Samedi 21 Mai 2011 - 10:12

source : Maxisciences




Nouveau commentaire :
Twitter