Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des parlementaires marocains fustigent à l'ONU les pratiques israéliennes


Samedi 22 Novembre 2014 modifié le Samedi 22 Novembre 2014 - 09:25

Une délégation parlementaire marocaine a fustigé, vendredi au siège de l'ONU à New York, les pratiques israéliennes, exhortant la communauté internationale à agir pour rétablir le peuple palestinien dans ses droits pour l'édification d'un Etat indépendant avec pour capitale Al Qods-Est.




"Israël a foulé aux pieds toutes les résolutions onusiennes et les conventions internationales", a souligné le chef de la délégation parlementaire, M. Abed Chkail, qui en veut pour preuve l'attaque barbare contre Gaza, les agressions systématiques et récurrentes d'Israël visant l'enceinte de la mosquée Al Aqsa et les fidèles, ainsi que l'intensification de la colonisation dans la Ville sainte.

La délégation marocaine composée de M. Abed Chkail, membre du bureau à la Chambre des Conseillers (Parti Authenticité et Modernité/PAM) et de Yahfadouh Ben-Mbarek, du Mouvement populaire (MP) s'exprimait devant le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, à l'occasion d'une réunion internationale sur le thème : "Le rôle des parlementaires dans la garantie du respect du droit international".

Et M. Chkail de déplorer ce "comportement agressif" d'Israël qui attise le sentiment d'injustice chez les Palestiniens et les millions de Musulmans à travers le monde.

"Nous dénonçons et rejetons ces pratiques israéliennes qui vont à l'encontre des lois internationales, du droit international humanitaire et des droits de l'Homme", a-t-il poursuivi, exhortant la communauté internationale à rétablir le peuple palestinien dans ses droits pour l'édification de son Etat indépendant dans les frontières de 1967 avec Al Qods Acharif pour capitale, en conformité avec la légalité internationale.

Le Maroc, dont le Roi Mohammed VI préside le Comité Al Qods, suit avec une profonde préoccupation et une grande inquiétude la voie de l'escalade qu'adopte Israël concernant la question d'Al Qods Acharif, en enchaînant les déclarations provocatrices par certaines parties israéliennes responsables qui tentent de saper le statut juridique d'Al Qods Acharif tel que fixé par les résolutions internationales, en tant que partie intégrante des territoires palestiniens occupés en 1967, a poursuivi le parlementaire marocain.

Ces agissements sont de nature à contribuer à l'enlisement de la question palestinienne dans le labyrinthe des conflits religieux et confessionnels, en prélude à l'occupation des Lieux saints, a-t-il mis en garde.

Et de faire observer que "ce comportement agressif va à l'encontre des résolutions des Nations unies concernant Al Qods Acharif et les autres territoires palestiniens occupés et compromet les efforts entrepris par la communauté internationale en vue de trouver une solution juste au conflit du Moyen-Orient".

Cette réunion internationale des Nations Unies des parlementaires, en marge de l'Audition parlementaire 2014 des Nations Unies, a lieu dans le cadre de l'Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien.
Samedi 22 Novembre 2014 - 02:23





Nouveau commentaire :
Twitter