Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des parlementaires français et marocains « exhortent » leurs gouvernements à renouer au plus vite des relations bilatérales de confiance


Jeudi 11 Décembre 2014 modifié le Jeudi 11 Décembre 2014 - 21:36

Dans une déclaration conjointe, les députés des groupes d’amitié Maroc-France de la Chambre des Représentants et de France-Maroc de l’Assemblée nationale ont mis en exergue la « nécessité impérieuse de reprendre et de renforcer la coopération" entre les deux pays, "notamment dans le domaine judiciaire ».




Au cours d’une réunion de travail tenue entre les députés des deux groupes d’amitié, les 9 et 10 décembre à Paris, les parlementaires ont rappelé l’ancienneté et l’importance des relations amicales qui unissent le royaume du Maroc et la France, soulignant que des « incidents regrettables ont pu, récemment, entamer cette amitié ».

Selon ces parlementaires, « A une époque où les défis géopolitiques, diplomatiques et sécuritaires se posent de façon accrue et immédiate, la coopération franco-marocaine constitue une réponse d’envergure pour la paix et la sécurité dans la région ».

« Les membres des deux groupes d’amitié ont mis en exergue la nécessité impérieuse de reprendre et renforcer la coopération entre nos deux pays, notamment dans le domaine judiciaire », estiment-ils dans un communiqué conjoint. « À cette fin, ils exhortent les gouvernements de leurs pays respectifs à renouer au plus vite des relations bilatérales de confiance et de coopération », ajoute le communiqué.

Pour permettre une « collaboration étroite, efficace et thématique entre membres des deux groupes d’amitié en fonction de leur domaine d’expertise », un « programme de travail opérationnel » a été établi et des groupes de travail relatifs à l’économie, aux affaires sociales, à l’environnement, à la géopolitique et la sécurité et à la régionalisation et au Sahara ont été mis en place.

Depuis le mois de février dernier, les relations franco-marocaines son tendues et la coopération judiciaire entre les deux pays a été suspendue à l’initiative du Maroc.


Jeudi 11 Décembre 2014 - 13:10





Nouveau commentaire :
Twitter