Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des monologues lèvent le voile sur la sexualité des musulmanes


Dimanche 9 Octobre 2011 modifié le Dimanche 9 Octobre 2011 - 15:57

La femme musulmane est-elle la dernière terra incognita ? L’exploration peut en tout cas commencer avec l’arrivée à Paris de la pièce « Les Monologues Voilés » de la néerlandaise d’Adelheid Roosen. Après la Belgique et le festival d’Avignon, la version française de cette pièce est jouée au Petit Théâtre à Paris jusqu’au 1er janvier. Des monologues qui œuvrent pour le dialogue orient-occident.





De gauche à droite les comédiennes : Morgiane El Boubsi, Jamila Drissi et Hoonaz Ghojallu.
De gauche à droite les comédiennes : Morgiane El Boubsi, Jamila Drissi et Hoonaz Ghojallu.
e plaisir, l’orgasme, les préceptes du Coran, la maternité, la virginité, « Les Monologues Voilés » veulent aborder le rapport au corps et à la sexualité dans toute sa complexité, en mêlant rites culturels, prescriptions religieuses et expériences intimes de femmes de culture musulmane, pour un résultat salué par la critique.

Dans l’intimité des femmes musulmanes

Ces douze portraits de femmes musulmanes sont portés au regard du public par quatre comédiennes : Jamila Drissi, Morgiane El Boubsi, Hoonaz Ghojallu, Hassiba Halabi. Des histoires élaborées à partir de témoignages recueillis par l’auteur et metteuse en scène Adelheid Roosen. Sur le modèle de la pièce au succès international « Les Monologues du Vagin », d’Eve Ensler, la Néerlandaise a voulu créer une histoire qui parle aux femmes de culture orientale, sans vision occidento-centrée de la sexualité féminine.

Adelheid Roosen est parti à la rencontre de plus de 70 femmes musulmanes de 17 à 85 ans. Ces immigrés de la première ou deuxième génération sont du Maroc, de la Turquie, de la Somalie ou encore d’Egypte. Elles ont livré à l’auteur leur parole et leurs histoires intimes pour un projet qui a vu sa première représentation donnée en 2003 à Amsterdam.

Parler de la sexualité de ces femmes, c’est se situer au plus près de leur réalité et leur humanité, mais c’est aussi comprendre certains enjeux du dialogue entre les cultures. Oscillant entre humour, émotion et passages plus dramatiques, la pièce d’Adelheid Roosen ressemble à un parfait pied-de-nez à l’air du temps.

« Les Monologues Voilés », du 30 septembre 2011 au 1er janvier 2012
au Petit Théâtre de Paris
15 rue Blanche, 75009 Paris
Tarifs : de 28 à 38 euros.
Représentation du mardi au vendredi à 19 h, le samedi à 15h et le dimanche à 19h

Dimanche 9 Octobre 2011 - 15:54

Source Saphir News




Nouveau commentaire :
Twitter