Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des ministres au repos minceur (Libération)


Mercredi 4 Août 2010 modifié le Mercredi 4 Août 2010 - 20:27

Sarkozy a demandé à ses troupes de rester mobilisées et d’éviter les vacances tape-à-l’œil. Au menu donc de l’éxécutif : famille, travail, plongée, jogging, alpinisme, pêche à la ligne...




Des ministres au repos minceur (Libération)
La quille amère. Hier le Président de la République a conseillé à ses ministres de «se reposer» et de «rester en contact avec leurs ministères car c’est un job à plein temps», racontait Luc Chatel, le porte-parole du gouvernement à l’issue du dernier Conseil des ministres d’avant la trêve estivale. Sacré Sarkozy, sacrément pervers. Il annonce le 30 juin un remaniement pour octobre et voilà qu’hier, il leur demande à la fois de rester mobilisés et de passer de bonnes vacances, tout en sachant que ce seront, pour certains, les dernières comme ministre. Pas question non plus de destinations exotiques quand le chômage et l’affaire Woerth-Bettencourt, sur fond de financement de l’UMP, oblige à faire profil encore plus bas que l’an passé.

Chacun est donc implicitement prié de passer des vacances familiales et pas tape-à-l’œil. Résultat, selon nos informations, aucun ne dépassera les frontières de l’Union européenne. Le Premier ministre François Fillon séjournera à nouveau en Toscane, Bernard Kouchner (Affaires étrangères) au Portugal et Benoist Apparu (Logement) lira sous le soleil grec le Quai de Ouistreham, le livre de Florence Aubenas sur les travailleuses précaires. Le ministre de l’Identité nationale, Eric Besson, compte immigrer quelque part «en Europe» précise son cabinet, délibérément vague, pour éviter les clichés du ministre et de sa jeune compagne tunisienne. Les autres membres du gouvernement resteront eux en France.

Pizza. Tous ne disposent pas hélas d’endroits aussi chics que la villa des Bruni-Tedeschi au cap Nègre, où le Président «partira d’ici demain comme chaque année pour un retour avant le 25 août», précisait hier l’Elysée. Depuis son remariage avec Carla Bruni, fini les vacances bling-bling comme celles de Wolfeboro aux Etats-Unis et les escapades sur le yacht de Bolloré. Nicolas Sarkozy se prélasse désormais en visionnant des DVD avec Carla. Et en VO. «Mon mari me laisse regarder les films en italien», confiait cette dernière à Libération, l’été 2008. «On se baigne, on lit, on se repose comme tout le monde», expliquait l’hyperprésident l’année dernière aux cameras de télé et aux paparazzi. Ils sont déjà postés dans les environs pour filmer le président en train de déguster une pizza au camion ambulant, faire du jogging, du vélo. Ou mieux, de se baigner avec Carla… en rentrant le ventre. A moins qu’une crise internationale ne vienne le sauver de sa torpeur, comme ce fut le cas l’été 2008 avec la Géorgie.

Guide. Au rayon des ministres les plus impatients de pouvoir sortir du radar médiatique (et encore, lire page 2 et 3), Eric Woerth trouvera refuge en famille dans son «appartement de soixante mètres carrés», qui n’est pas situé en Suisse comme l’avait déclaré, à tort, la comptable de Liliane Bettencourt, mais à Chamonix (Haute-Savoie). Le ministre du Travail devrait y retrouver son guide attitré pour quelques «courses de montagne» sous forme de «randonnées glacières». Il croisera peut-être Christian Estrosi autre fan d’alpinisme. En 2009, tout juste nommé à l’Industrie, le maire de Nice avait fait du zèle en s’invitant dans une farandole de boîtes en difficulté.

C’est sous la surface de la Méditerranée, au large de la Corse et de la Côte d’Azur, en masque et combinaison de plongée que Christine Lagarde rechargera ses batteries. «Elle part avec beaucoup de dossiers, notamment celui de la loi de finances 2011», assurait hier le cabinet de la ministre de l’Economie.

«Ma gauche». Luc Chatel (Education nationale) bullera sur la Côte d’Azur, à Saint-Raphaël, puis en famille à La Baule. Une station bourgeoise prisée puisque Valérie Pécresse (Enseignement supérieur) y sera «une petite semaine» après «quinze jours en Corrèze». Il y a ceux qui disposent d’une maison de famille. Patrick Devedjian (Relance) «part comme chaque année avec enfants et petits-enfants» dans sa propriété du Gers. Idem pour Bruno Le Maire (Agriculture) à Saint-Pée-sur-Nivelle, au Pays basque. Nathalie Kosciusko-Morizet (Economie numérique) «part comme tous les ans dans le Cotentin, à Sainte-Mère-l’Eglise» avec dans ses bagages Ma gauche l’essai d’Edgar Morin. Le chiraquien François Baroin (Budget) va pêcher à la ligne quinze jours dans la Creuse. Et Rama Yade (Sports) a choisi «le Vaucluse» selon son cabinet, qui refuse d’indiquer s’il s’agit du Lubéron, trop chic. Elle coupera ses vacances pour aller, le 13 août, à Budapest soutenir les nageurs français aux championnats d’Euro
Mercredi 4 Août 2010 - 20:24





Nouveau commentaire :
Twitter