Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Des millions de personnes en Afrique de l'Ouest exposés à à "une grave crise alimentaire"


Mardi 13 Décembre 2011 modifié le Mardi 13 Décembre 2011 - 11:55

Des millions de personnes en Afrique de l'Ouest se trouvent exposées actuellement à "une grave crise alimentaire", notamment au Niger qui subi sa troisième crise alimentaire dans les six dernières années, ont annoncés, lundi à Dakar, des représentants d'Oxfam, un réseau international d'ONG qui s'activent dans l'humanitaire.




Des millions de personnes en Afrique de l'Ouest exposés à à "une grave crise alimentaire"
Suite à une campagne agricole déficitaire dans la sous région africaine, les risques de famine menacent des populations en Mauritanie, au Niger, au Burkina Faso, au Mali et au Tchad, précisent les représentants d'Oxfam qui tirent la sonnette d'alarme pour que des dispositions soient prises à temps.

La production céréalière du Comité permanent inter-Etat de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), estimée cette année à 16.613.000 tonnes, soit une baisse moyenne de 25 % par rapport à la campagne 2010, révèle le responsable régional d'Oxfam, Eric Hazard, précisant que ce déficit de production s'élève à 52 % dans certains pays de la région.

Le Niger a connu cette année une baisse de production agricole de près de 30 %, la Mauritanie et le Tchad, ont enregistré, quant à eux, des déficits de production de plus de 50 % en comparaison avec l'année écoulée, a dit pour sa part, le représentant d'Oxfam au Niger Mohamed Hamana.

Le Mali n'est pas mieux loti que ses voisins. Le représentant du réseau d'ONG dans ce pays a souligné que les réserves nationales sont dangereusement basses alors que les prix de certaines denrées alimentaires de base sont de 40 % plus élevés que la moyenne des cinq dernières années.

D'après les données pluviométriques de la région, la faiblesse et la mauvaise répartition des précipitations ont provoqué un déficit hydrique préjudiciable aux cultures de décrue qui constituent l'essentiel des modes d'exploitation agricole dans la sous région d'Afrique subsaharienne.

Face à cette situation, le Fonds Central d'Intervention d'Urgence (CERF), mis en place par les Nations Unies pour financer l'aide humanitaire d'urgence, à été le premier à réagir. Début décembre, le CERF a annoncé la mobilisation de 6 millions de dollars américains en faveur des populations nigériennes touchées par la crise alimentaire.

Oxfam estime que les besoins sont beaucoup plus importants, appelant la communauté internationale à agir le plus rapidement afin de "sauver des vies et les moyens d'existences de millions de personnes".

Oxfam est une confédération internationale de 15 organisations actives dans 98 pays en collaboration avec des partenaires et des alliés dans le monde entier pour trouver des solutions durables à la pauvreté et à l'injustice sociale.



Mardi 13 Décembre 2011 - 08:17

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter