Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des fantômes et des inconnus occidentaux présents à la grande messe de Tifariti


Dimanche 18 Décembre 2011 modifié le Dimanche 18 Décembre 2011 - 18:04




semblerait que cette grande messe de Tifariti ait attiré près de 2000 personnes. Ce chiffre a été avancé, il faut bien le souligner, uniquement par les quotidiens algériens. La presse étrangère, pour sa part, est totalement absente de cette grande fiesta. Aucun organe de presse étrangère n’en pipe mot.Il semblerait donc que carnaval se passe à huis clos, sous très haute surveillance et seules quelques personnes étrangères, connues pour leurs accointances avérées et sans faille avec le polisario et les galonnés algériens, sont autorisées à être présentes.Après une lecture de la presse algérienne, je n’ai relevé que les déclarations de 3 étrangers : un français, député de son état, un syndicaliste espagnol, et un représentant d’un parti d’opposition mauritanienne. C’est bien maigre.

Le syndicaliste espagnol, je vous invite à retrouver son nom dans les journaux algériens est un illustre inconnu des tablettes du syndicalisme espagnol. Sa déclaration ne mérite p as d’être citée D’où l’on t-il sorti ?Quant à l’opposant mauritanien, et j’invite encore une fois les lecteurs à chercher son nom et celui de parti dans les quotidiens algériens, le parti qu’il représente a été interdit d’activité dans son pays pour incitation raciale et ne représente donc pas l’opposition mauritanienne, mais plutôt sa propre personne.S’agissant du cas du député français, ici on se retrouve dans un cas d’école de manipulation et d’irresponsabilté d’un élu français.En effet, ce monsieur, et j’invite une nouvelle fois les lecteurs à retrouver son nom dans les seuls quotidiens algériens, représentant de l'Association française de solidarité avec le peuple sahraoui, a appelé , lors de cette kermesse de Tifariti, à œuvrer pour briser le silence qui pèse sur la question du Sahara occidental.

Je lui réponds tout simplement ceci :Quel silence ? Le votre, d’avoir tu les souffrances des populations séquestrées par les autorités algériennes et les membres du polisario à leur solde. Le votre d’avoir occulté les détournements des aides alimentaires destinées à ces mêmes populations. Le votre d’avoir tourné le dos sur le sort des enfants enlevés à leurs parents et envoyés à Cuba pour travailler dans les plantations de canes à sucre et se livrer à la prostitution. Le votre de faire la sourde oreille aux appels incessants de ces mêmes populations d’être libérées enfin du joug des algériens et de leurs hommes de main du polisario. Le votre de n’avoir jamais visité librement les camps de la honte de Tindouf et de n'avoir pris le temps d’écouter en toute sécurité les doléances de ces mêmes populations. Le votre de n’avoir jamais exigé aux autorités algériennes et au polisario d’accorder les autorisations nécessaires au HCR de recenser cette même population.

En conséquence votre soit disant soutien au peuple sahraoui est plutôt un fond de commerce familiale Tous vos proches en sont membres.En conclusion honte à vous. Vous n’avez pas le droit de parler au nom des sahraouis. Vos élus vous demanderont bientôt des comptes.
Dimanche 18 Décembre 2011 - 17:57

Par Farid Mnebhi