Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Des chercheurs cernent le fonctionnement de la protéine TRIM-5 qui bloque temporairement la propagation du VIH


Jeudi 21 Avril 2011 modifié le Vendredi 22 Avril 2011 - 09:35

Des chercheurs de l'Université de Genève ont effectué un pas important dans la lutte contre le virus du sida en parvenant à cerner le fonctionnement de la protéine TRIM-5 qui bloque temporairement la propagation du VIH chez l'être humain.




Des chercheurs cernent le fonctionnement de la protéine TRIM-5 qui bloque temporairement la propagation du VIH
Le professeur Jeremy Luban et son équipe de l'Université de Genève (UNIGE) ont décortiqué la façon d'opérer de cette protéine. Les résultats de leurs recherches publiés jeudi dans la prestigieuse revue "Nature" revêtent une importance capitale pour la découverte d'une solution thérapeutique au VIH.

La percée des scientifiques genevois "pourrait déboucher sur un vaccin contre le virus du sida" dans plusieurs années, a relevé l'UNIGE dans un communiqué, ajoutant que cet objectif n'est cependant pas encore à portée de main. Il réclame la poursuite des recherches sur le fonctionnement du VIH en général et de TRIM-5 en particulier.

La plupart du temps, le VIH met des années à se propager dans les cellules d'une personne infectée et à prendre la forme de la maladie qu'est le sida. Ce "délai", qui dure en moyenne dix ans, "pourrait bien résulter de la réponse immunitaire innée du corps humain à l'intrusion du virus, et du rôle joué par TRIM-5 dans ce cadre".

Selon le professeur Luban, TRIM-5 fonctionne à la manière d'un récepteur qui "reconnaît le comportement spécifique du rétrovirus VIH". Une fois l'ennemi identifié, la protéine agit en s'accrochant au coeur du rétrovirus, de sorte à freiner son avancée vers le noyau de la cellule, lieu de sa reproduction potentielle.

TRIM-5 a été mise en lumière en 2004 par un doctorant du laboratoire du professeur Luban.

Les avancées effectuées par l'équipe de scientifiques de l'UNIGE soulèvent beaucoup de nouvelles questions. Par exemple, personne ne comprend encore pourquoi TRIM-5 est plus efficace chez le singe que chez l'être humain où la protéine ne parvient pas à bloquer de façon durable la progression du virus.




Jeudi 21 Avril 2011 - 14:03

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter