Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Des chefs d'entreprises français et marocains appellent à promouvoir la coopération triangulaire Maroc-France-Afrique


Mercredi 20 Mai 2015 modifié le Mercredi 20 Mai 2015 - 22:08




Les participants à la 2ème édition du Forum de partenariat Maroc-France, tenu à Paris, ont appelé mercredi à promouvoir la coopération triangulaire Maroc-France-Afrique via une collaboration accrue entre les entreprises marocaines et françaises, en vue d'assurer leur développement sur le marché prometteur de l'Afrique.

Les chefs d'entreprises et responsables intervenants lors de cette rencontre, initiée par la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM) et la Chambre de commerce et d'industrie de Paris-Ile de France, ont mis l'accent sur le grand potentiel que représente l'Afrique en termes de croissance et d'opportunités économiques, notant que la complémentarité entre les opérateurs français et marocains constitue un atout pour un co-développement sur l'Afrique profitable aux deux parties.

A cet égard, le secrétaire général du ministère chargé du Commerce extérieur, Mohamed Benayad, a mis en exergue les modèles réussis de partenariat franco-marocain, dont l'usine Renault de Tanger, notant que ce genre de projets permet aux entreprises des deux pays de se positionner ensemble sur le marché international et de mettre en pratique le principe de co-développement gagnant-gagnant.

Il a, en outre, relevé que la coopération tripartite Maroc-France-Afrique a l'avantage d'adapter les projets à la réalité et aux exigences des marchés africains, appelant les entreprises des deux pays à saisir les nombreuses opportunités qu'offre ce marché émergeant.


De son côté, le président de la CFCIM, Jean-Marie Grosbois, a mis l'accent sur les avantages compétitifs du Maroc en tant que hub logistique et financier pour l'Afrique, ainsi que sur la vitalité des relations économiques maroco-françaises qui ouvre la voie à un développement conjoint sur le marché africain. Il a, dans ce sens, relevé la nécessiter d'établir un véritable partenariat de co-développement entre les deux parties, dépassant le schéma traditionnel donneur d'ordre/sous-traitant, en s'appuyant sur la place du Royaume en tant que hub économique pour l'Afrique et sur l'environnement stable et lisible des affaires au Maroc.

Pour sa part, l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a indiqué que cette rencontre constitue une occasion de promouvoir le partenariat Maroc-France, notant que les relations économiques bilatérales sont portées, au-delà des institutionnels, par les acteurs économiques et les liens humains entre les deux pays.

M. Benmoussa a également appelé à projeter cette relation particulière vers l'avenir, notamment à travers l'encouragement des projets de co-localisation permettant d'assurer la compétitivité de toutes la chaîne de valeur, l'accompagnement des PME dans les deux pays et le renforcement de la coopération triangulaire Maroc-France-Afrique, compte tenu du potentiel de développement extraordinaire sur ce continent.

Ce Forum, organisé sous l'égide du ministère du Commerce, de l'industrie, de l'investissement et de l’économie numérique et en collaboration avec Maroc Export, a pour objectif de nouer des partenariats commerciaux, technologiques et industriels et de développer différentes pistes en matière de coopération triangulaire Maroc-France-Afrique.

Outre les conférences thématiques, cette rencontre, qui se poursuit jeudi, porte sur plusieurs ateliers sectoriels et des rencontres B2B, en vue de mettre à la disposition des chefs d'entreprises une plateforme d'échange sur les opportunités de coopération et d'investissement dans les deux pays.

Le Forum Maroc-France accueille également un "Village Experts" où des spécialistes répondent aux questions des participants sur différentes problématiques liées, entre autres, au financement, au domaine juridique, à l'immobilier, au transport et à la logistique.

Mercredi 20 Mai 2015 - 15:31





Nouveau commentaire :
Twitter