Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Dérapages de Ban Ki-moon: d'anciens ambassadeurs américains au Maroc insistent sur l'impératif d'un "soutien sans équivoque" de Washington à Rabat


Mercredi 30 Mars 2016 modifié le Jeudi 31 Mars 2016 - 15:45




Samuel L. Kaplan, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc entre 2009 et 2013 avec son épouse.
Samuel L. Kaplan, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc entre 2009 et 2013 avec son épouse.
Plusieurs anciens ambassadeurs américains à Rabat ont insisté, dans une lettre adressée au Secrétaire d'Etat, John Kerry, sur l'impératif d'un "soutien sans équivoque" des Etats-Unis aux relations avec "notre plus ancien allié" le Maroc, suite aux dérapages du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en violation de la neutralité des Nations Unies.

"Nous vous adressons cette lettre afin d'exprimer nos profondes préoccupations au sujet des derniers développements du conflit du Sahara aux Nations Unies", regrettent les signataires de cette lettre, adressée le 28 mars 2016 au Chef de la diplomatie US, notant que "l'incident diplomatique causé par les propos de Ban Ki-moon, en violation de la neutralité des Nations Unies, menace d'exacerber davantage le contexte déjà tendu autour du conflit (du Sahara) et éloignerait les perspectives d'un compromis politique, soutenu depuis longtemps par les Etats-Unis et l'ONU".

Cette lettre a été signée par les anciens ambassadeurs US au Maroc que sont Thomas Nassif, Michael Ussery, Frederick Vreeland, Marc Ginsberg, Edward Gabriel, Margaret D. Tutwiler, Thomas Riley et Samuel L. Kaplan.

Rappelant les enjeux sécuritaires et en matière de stabilité de cette crise sur "l'un des plus importants alliés des Etats-Unis dans la région", ainsi que les élans de protestations populaires tenus au Maroc contre les propos et les agissements du Secrétaire général de l'ONU, la lettre souligne qu'"il est impératif que les actions des Etats-Unis faisant face à cette crise soutiennent de manière sans équivoque les relations avec notre plus ancien allié".

"Cela devrait commencer par un soutien US aux efforts légitimes et raisonnables du Maroc visant un règlement de la question du Sahara sur la base du plan d'autonomie, sous souveraineté marocaine", note la lettre, ajoutant qu'"il est temps pour les Etats-Unis de souligner clairement au Conseil de sécurité des Nations Unies et ailleurs qu'il s'agit bien de la seule solution réaliste à cette question, afin que la communauté internationale puisse s'atteler au traitement d'autres problèmes plus urgents dans la région".

Le Maroc, poursuivent les anciens ambassadeurs US à Rabat, "continuera, comme il l'a fait par le passé, à s'acquitter de son rôle de leader, œuvrant avec les Etats-Unis et les Nations Unies à faire face aux défis régionaux de l'heure".

"Nous sommes convaincus que cette question que vous traitez est une source de préoccupation majeure et nous sommes également convaincus qu'elle ne sera pas négligée par les Etats-Unis, au moment où Washington consacre son attention à une succession de questions internationales", lit-on dans la lettre.

Les signataires de la lettre rappellent que "le Maroc s'est, de tout temps et à des moments stratégiques majeurs, tenu fermement aux côtés des Etats-Unis", insistant qu'"il est aujourd'hui temps de soutenir le Royaume à atteindre notre objectif commun, à savoir la paix, la stabilité et la sécurité dans la région".

"Bien que nous entretenons des visions politiques différentes, nous demeurons, tout comme vous, engagés en faveur de l'avenir des relations maroco-américaines", concluent-ils à l'adresse du Secrétaire d'Etat, John Kerry.
Mercredi 30 Mars 2016 - 21:54

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter