Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Démission de la Grande mosquée de Paris du Conseil Français du Culte Musulman


Mercredi 11 Juillet 2012 modifié le Jeudi 12 Juillet 2012 - 10:56




Le recteur de la GMP avec l'ambassadeur d'Algérie en France
Le recteur de la GMP avec l'ambassadeur d'Algérie en France
La Grande Mosquée de Paris (GMP) a démissionné du Conseil Français du Culte Musulman, a appris mercredi Atlasinfo.

Cette démission de la GMP fait suite à des divergences concernant la réforme du CFCM, l'instance représentative du culte musulman, et surtout à une volonté d'affaiblir le CFCM, présidé par le franco-marocain Mohammed Moussaoui.

"La GMP se tire une balle dans le pied. Elle se discrédite. Le recteur Dalil Boubakeur apparaît comme celui qui divise la communauté musulmane de France au lieu de la rassembler", confie à Atlasinfo une source proche du dossier du culte musulman.

"Le président du CFCM Mohammed Moussaoui est un homme modeste, sérieux et pragmatique. Cela ressemble plus à un règlement de compte. C'est l'éternelle rivalité algérienne", ajoute cette source.

Vendredi dernier, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls dénonçait "les divisions, les égoïsmes, la concurrence" au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). La démission de la Grande mosquée de Paris de cette instance représentative de l'islam de France vient conforter sa déclaration.

Pour justifier sa démission qui a surpris jusqu'en son propre sein -l'un des deux représentants de la Grande mosquée de Paris au sein du CFCM aurait appris la décision par la presse, le recteur Dalil Boubakeur parle de "graves dysfonctionnements du CFCM et sa gouvernance autocratique qui a tenté de minorer la surface et l'influence de la Grande Mosquée de Paris».

Les contradictions du recteur

M. Boubakeur reproche notamment au CFCM "de minorer la surface et l'influence de la Grande Mosquée" au sein de cette instance, alors même qu'elle avait appelé, il y a un an, à ne pas participer aux élections pour le renouvellement de ses instances régionales et nationales. Ce qui n'a pas empêché la Grande Mosquée d'avoir deux représentants de droit au bureau exécutif et de l'aveu même du recteur, ni M. Boubakeur d'en être le président d'honneur.

"Etonné de la décision brutale" du recteur, Mohammed Moussaoui s'est dit "choqué" par les accusations portées à son encontre, "en rien conformes à la réalité", notant qu'elle avait été "prise sans concertation préalable".

Comme l'écrivait Amara Bamba dans Saphir news, "En deux mandats successifs, Dalil Boubakeur présida le CFCM. S'il savait réformer comme il sait parler aux journalistes, il aurait réformé le CFCM".

Selon Amara Bamba, "La GMP souffre désormais du « syndrome du deuxième de la classe ». Le deuxième de la classe aime que le premier soit malade pour devenir premier à sa place. Reconquérir son prestige est une psychose de la GMP", estimant qu'"La GMP (Grande Mosquée de Paris) fut, autrefois, notre fierté comme porte-parole de tous les musulmans de France. Nous nous tournions vers elle, elle se tournait vers Alger, ses salons. « L'islam des banlieues, l'islam des excités », expliquera M. Boubakeur".





Mercredi 11 Juillet 2012 - 12:56

Par Atlasinfo





1.Posté par RBEN le 11/07/2012 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant mieux si la mosquée de Paris quitte le CFCM !
Qu'il s'en aillent, quand on voit qu'ils certifient des aliments hallal alors qu'ils n'ont pas de contrôleurs, pour eux le faux témoignage n'est pas grave.

Pour moi des gens ne pensant qu'au fric au point de certifier hallal des saucisses contenant de l'ADN de porc.... n'ont rien à faire dans les instances dirigeantes.

Ceci étant, qu'a fait le CFCM à part aller parader aux diner du CRIF ?

Qu'ils mettent de l'ordre dans les mosquées où rien n'est clair.
Les associations sont bidons, sans transparence, des égos démesurés et peu fréquentables à leur tête.
Des imams ne parlant pas français, n'ayant aucune connaissance de notre société.
Le pire c'est que la plupart n'ont pas fait d'études de théologie et certains n'ont même pas de papiers.

2.Posté par moh2012 le 11/07/2012 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant mieux que la GMP quitte le CFCM. Mr Boubakeur ne fait rien aux musulmans de France. Ce qui l'interesse c'est dominer. Il parle trop mais ne fait rien. En revenche, Mr Moussaoui est un homme honnête et travailleur. Il fait tout pour que ca marche bien pour tout les musulmans de France.

3.Posté par Mounir le 12/07/2012 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Mr Moussaoui pour votre excellent travail. Je suis d'accord avec moh2012.

4.Posté par SOS le 12/07/2012 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais de quelle union desmusulmans peut-on rêver? la mosquée de Paris et son recteur viennent de semer une nouvelle fois la pagaille: "Donnez moi les pleins pouvoirs ou je ne joue pas avec vous", c'est ça la maxime de Dalil Boubakeur, si non d'Alger. Quel gâchis !

5.Posté par jalil le 13/07/2012 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le GMP ne rien fait tout l"année .sans appel les fidèles Musulmans de France c'est le grand homme honnaitre mohammed Mussaui

6.Posté par algérien à Paris le 15/07/2012 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Moussaoui, je suis content que ce soit vous le président de CFCM car notre compatriote de la mosquée ne fait rien. En plus, c'est une personne agé donc incapable de s'occuper des musulmans de France.Vous, vous êtes dynamique et sérieux; On espère que vous restiez président de CFCM. Merci

Nouveau commentaire :
Twitter