Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Démission d'Ilyas El Omari : une décision personnelle "prise loin de toute surenchère politique"


Mardi 8 Août 2017 modifié le Mercredi 9 Août 2017 - 02:51

La démission du poste de Secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) est une décision personnelle "prise loin de toute surenchère politique" et "ne revêt pas un caractère conjoncturel", a affirmé mardi Ilyas El Omari.




Démission d'Ilyas El Omari : une décision personnelle "prise loin de toute surenchère politique"
Intervenant lors d'une conférence de presse tenue au siège du PAM à Rabat, M. El Omari a indiqué que sa décision de se retirer du Secrétariat général s’appuie sur des données objectives.

"Jusqu’à la tenue lundi de la réunion du bureau politique du parti et avant sa clôture d’une heure, je n’étais pas convaincu de ma décision, mais après la présentation des rapports et les interventions des militantes et militants du bureau, j’ai pris la décision", a-t-il expliqué.

Il a rappelé qu’eu égard à sa responsabilité politique en tant que Secrétaire général ayant supervisé les différentes phases qu'a traversées le parti pendant un an et demi, il a présenté sa démission de ce poste, insistant que la démission "ne signifie pas mon retrait du parti ou de mes responsabilités en tant que militant et l’un des fondateurs de cette formation politique".

Un communiqué du PAM avait indiqué qu’après une discussion approfondie, "les membres du bureau politique ont convenu à l’unanimité de rejeter cette décision prise de manière unilatérale par le Secrétaire général", ajoutant que face à l'insistance de M. El Omari, le bureau politique a décidé de soumettre cette décision à l'avis du Conseil national du parti.

Réuni lundi à Rabat, le bureau politique du parti a suivi la présentation et les interventions des membres, y compris un exposé du Secrétaire général et du comité d'évaluation du bilan du parti depuis sa création il y a neuf ans, ainsi qu’un rapport sur les activités des deux groupes parlementaires et de l'Instance nationale des élus et d'autres rapports portant sur les aspects organisationnels et administratifs du parti.
Mardi 8 Août 2017 - 16:05






1.Posté par Omar Chiban le 08/08/2017 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DEMISSION DE M. EL OMARI DE LA FONCTION DE
SECRTAIRE GENERAL DU PAM:

Dans son exposé préliminaire, le Secrétaire Général du PAM a repris essentiellement les éléments contenus dans le communiqué de presse du Bureau Politique rendu public la veille.
En plus des thèmes relatifs à la quasi paralysie des communes qui n'ont pas de moyens suffisants pour répondre aux besoins des populations -dont des Présidents ont menacé de démissionner-, au faible rendement des groupes parlementaires du Parti que minore le gouvernement, le Secrétaire Général du PAM a souligné qu'il se sent politiquement responsable et concerné par le diagnostic établi par SM le ROI et contenu dans le discours du Trone, au sujet des acteurs politiques et des responsables de haut niveau qui n'ont pas assumé leurs missions comme il se doit. De ce fait il se sent concerné par cette interpellation et renvoie les autres à leurs consciences.
Aux questions des journalistes qui demandent des explications et les motifs de la démission, le Secrétaire Général du PAM a dit qu'il n'a jamais agi sur instruction, qu'il n'a jamais fait du théatre pour croire qu'il joue un role dans une pièce imaginaire et que sa décision de démissionner de la tete du parti est individuelle et personnelle.
Pour ce qui concerne la Présidence de la Région de Tanger Tétouan El Hoceima, M. ILYAS EL OMARI, indique que la fonction qu'il assume est le produit d'une coalition avec les groupes politiques représentés au Conseil Régional.
Et si un jour il devait démissionner, il prendra en considération les éléments relatifs aux accords avec ces groupes.
Selon les propos tenus par certains observateurs présents, la conférence de presse n'a pas permis d'élucider les véritables raisons de l'événement, qualifié ici ou là, à tort ou à raison, de coup de tonnerre ou de coup d'épée dans l'eau.
L'Avenir apportera plus d'éclairage aux méandres du paysage politique du MAROC.

2.Posté par Ezzelab le 10/08/2017 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais c'est quoi cet huberlulu autour duquel tant de tapage médiatique.
Il a été fait et défait par celui qui l'a fabriqué ./
C'est lui faire honneur que de continuer à parler de lui

Nouveau commentaire :
Twitter