Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Dégradation de la sécurité en Libye: Washington prépositionne des troupes


Lundi 13 Mai 2013 modifié le Lundi 13 Mai 2013 - 17:43




Attentat contre le consulat américain de Benghazi
Attentat contre le consulat américain de Benghazi
Les Etats-Unis ont prépositionné des forces militaires pour intervenir en cas de menaces contre leur personnel diplomatique en Libye, quelques mois après l'attaque contre le consulat américain de Benghazi, a annoncé lundi le porte-parole du Pentagone.

"Nous sommes préparés à répondre si les conditions se détériorent ou si on nous le demande", a déclaré le porte-parole George Little. "Nous avons déplacé des effectifs et de l'équipement".

Le Pentagone a été sous le feu des critiques ces derniers mois pour ne pas avoir été en mesure de dépêcher à temps une force d'intervention pour contrecarrer l'assaut contre le consulat de Benghazi qui fit quatre morts en septembre dernier, dont l'ambassadeur.

Ces éléments militaires, amenés éventuellement à sécuriser les locaux diplomates ou l'évacuation de diplomates américains, sont notamment prépositionnés sur la base de l'Otan à Sigonella (Sicile), a ajouté M. Little, sans plus de précisions.

Celui-ci a en revanche confirmé qu'une partie des effectifs militaires provenaient de la base de Moron (Espagne) où ont récemment été déployés environ 500 Marines équipés de MV-22 Osprey -- un transport de troupes qui décolle comme un hélicoptère mais vole comme un avion--, ainsi que des avions de ravitaillement.

Washington a ordonné mercredi le départ d'une partie du personnel de l'ambassade de Tripoli en réponse à la détérioration des conditions de sécurité à la suite du siège imposé à deux ministères par des groupes armés.

Le Royaume-Uni a pris une mesure similaire après l'attentat à la voiture piégée du 23 avril contre l'ambassade de France à Tripoli qui avait blessé deux Français.

Deux attentats à l'explosif ayant visé vendredi deux commissariats à Benghazi (est) ont encore témoigné de l'insécurité croissante en Libye, où les autorités, qui peinent à mettre sur pied des forces de sécurité efficaces, sont engagées dans un bras de fer avec des milices armées.

Lundi 13 Mai 2013 - 17:38





Nouveau commentaire :
Twitter