Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Découverte d'un second code génétique dans l'ADN


Mardi 24 Décembre 2013 modifié le Mardi 24 Décembre 2013 - 23:26

Des scientifiques américains ont découvert un second code dans l'ADN contenant des informations qui devraient donner un nouvel éclairage sur des mutations génétiques sur la santé et le développement des maladies.




Découverte d'un second code génétique dans l'ADN
Depuis que le code génétique a été décrypté dans les années 60, les scientifiques pensaient que l'ADN --l'acide désoxyribonucléique-- des cellules contenait seulement l'information nécessaire à la production des protéines de l'organisme.

En fait, le génome utilise le code génétique pour écrire deux langages séparés et simultanément: l'un permet de fabriquer les protéines et l'autre donne des instructions aux cellules pour déterminer le contrôle des différents gènes, explique le Dr John Stamatoyannopoulos, professeur adjoint de génomique et de médecine à l'Université de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, un des co-auteurs de cette découverte parue dans la revue scientifique américaine Science du 13 décembre.

"Pendant plus de 40 ans on pensait que les changements de l'ADN affectant le code génétique n'avaient un impact que sur la production des protéines", note-t-il. "Cette découverte révèle que l'ADN est une machine incroyablement puissante à stocker de l'information que la nature a pleinement exploité de façon inattendue", souligne le Dr Stamatoyannopoulos.

Ces deux codes dans l'ADN ont évolué de concert l'un avec l'autre, précisent ces chercheurs.

Le code qui contrôle les instructions génétiques paraît contribuer à stabiliser certaines caractéristiques bénéfiques des protéines et la manière dont elles sont produites.

Cette découverte a des retombées majeures sur la manière dont les scientifiques et les médecins interprètent le génome d'un malade, ce qui donne de nouveaux éclairages pour le diagnostic et les traitement des maladies, jugent les auteurs de cette recherche.

"Le fait que le code génétique puisse simultanément écrire deux types d'informations signifie que de nombreux changements dans l'ADN, qui paraissent altérer les séquences des protéines, pourraient en fait provoquer des maladies en perturbant les programmes de contrôle des gènes et même celui de production des protéines en même temps", explique le Dr Stamatoyannopoulos.

Cette recherche a été menée dans le cadre du projet international intitulé d'encyclopédie des éléments fonctionnels du génome humain appelé ENCODE et financé par l'Institut américain de recherche sur le génome. Le projet ENCODE vise à découvrir où et comment les codes des fonctions biologiques sont stockées dans le génome.
Mardi 24 Décembre 2013 - 19:39

Avec agences





1.Posté par martinez le 17/01/2014 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela veut dire que notre ADN est le résultat d’un code réfléchi comme un code informatique…

Il y aurait donc un programmeur ?

Comme a dit Voltaire “L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger”. Nous ne devons pas oublier que nous sommes des créatures et qu’il y a un créateur qui nous aime.

Nouveau commentaire :
Twitter