Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Découverte à Paris d'une voiture contenant six bonbonnes de gaz : deux personnes en garde à vue


Mercredi 7 Septembre 2016 modifié le Jeudi 8 Septembre 2016 - 05:30

Deux personnes ont été placées en garde à vue, après la découverte, dans la nuit de samedi à dimanche à Paris, d'une voiture contenant au moins six bouteilles de gaz, cinq pleines dans le coffre et une vide sur le siège avant du véhicule, rapportent mercredi des médias, citant une source proche de l'enquête.




Découverte à Paris d'une voiture contenant six bonbonnes de gaz : deux personnes en garde à vue
La section antiterroriste de la brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure ont été saisies de l'enquête, précise la même source, relevant que la voiture suspecte, qui ne comporte pas de plaque d'immatriculation, était stationnée en pleine voie.

"La voiture était libre de tout occupant, comme abandonnée", a indiqué une source informée, notant que les bonbonnes de gaz n'étaient reliées à aucun détonateur et à aucune chaîne pyrotechnique.

Les enquêteurs de la police judiciaire de Paris cherchent à remonter la piste du ou des derniers occupants. Au dernier stade de l'enquête, plusieurs personnes étaient en garde à vue mercredi matin dans le cadre d'une enquête préliminaire du chef d'"association de malfaiteurs terroristes criminelle".

Le directeur général de la DGSI Patrick Calvar avait déclaré récemment que l'organisation terroriste Daech passera au stade des véhicules piégés en France.

"Je suis persuadé qu'ils passeront au stade des véhicules piégés et des engins explosifs, et qu'ils monteront en puissance", avait-il martelé, estimant qu'ils vont finir par projeter des commandos dont la mission consistera à organiser des campagnes terroristes sans nécessairement aller à l'assaut.

Mardi, le Premier ministre Manuel Valls avait rappelé que la menace terroriste n'a jamais été aussi élevée en France. Selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, les services français ont interpellé pour le seul mois d'août sept personnes en lien avec des réseaux terroristes, dont trois avaient des projets d'attentats.
Mercredi 7 Septembre 2016 - 13:01





Nouveau commentaire :
Twitter