Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Décès en France du légendaire guitariste gitan Manitas de Plata


Jeudi 6 Novembre 2014 modifié le Jeudi 6 Novembre 2014 - 18:39

Le légendaire guitariste gitan Manitas de Plata, 93 ans, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans une maison de retraite du sud de la France, a annoncé jeudi sa fille Françoise.




Plus important vendeur de disques de l'histoire en France, il avait popularisé la musique gitane et le flamenco dans le monde entier. Ruiné, il était entré en août en maison de retraite où il est décédé entouré de ses proches, a précisé sa fille.

Manitas de Plata laisse une discographie impressionnante de plus de 80 albums totalisant 93 millions d'exemplaires vendus.

Certains puristes de la "guitarra" comparent le niveau de son art au génie de Django Reihnardt, roi du jazz manouche, mort quelques années avant le succès fulgurant de Manitas de Plata.

De son vrai nom Ricardo Baliardo, il était né en août 1921 dans la roulotte familiale à Sète (sud de la France), où vivait une importante communauté gitane. Son père était marchand de chevaux.

Son nom de scène espagnol, qui se traduit littéralement par "petites mains d'argent" ou plus précisément "doigts de fée", fut choisi par son oncle qui l'encouragea à devenir professionnel.

Petit garçon, Manitas de Plata n'est guère allé à l'école. Jusqu'à sa mort, ne sachant ni lire ni écrire, il signera ses autographes en lettres bâton, y ajoutant les dernières années une espièglerie, un S transformé en dollar.

Il fera fortune avec sa musique sans même savoir déchiffrer une partition.



Jeudi 6 Novembre 2014 - 18:38





Nouveau commentaire :
Twitter