Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Décès de Zoulikha Nasri : le Roi exprime "ses vives condoléances" à la famille de la défunte


Mercredi 16 Décembre 2015 modifié le Jeudi 17 Décembre 2015 - 11:02

Suite au décès de sa conseillère, Zoulikha Nasri, mercredi matin à l'hôpital militaire Mohammed V de Rabat, le Roi Mohammed VI a exprimé "ses vives condoléances" et "ses sincères sentiments de compassion" à la famille de la défunte.
La défunte sera inhumée mercredi après la prière d'Al Asr au cimetière des Chouhada à Rabat.
Le 29 mars 2000, Zoulikha Nasri devint la première femme à occuper la fonction de conseillère royale. Elle a été nommée à ce poste par le par le Roi Mohammed VI.




Dans son message, le Roi dit avec appris affliction la terrible nouvelle du décès de feue Zoulikha Nasri.

"En ces douloureuses circonstances", le souverain a exprimé aux membres de la famille et à tous les proches de la regrettée disparue, ses "condoléances les plus attristées" et sa "compassion la plus sincère, face à cette épreuve cruelle mais imparable en vertu de la volonté divine".

Le message royal souligne que la disparition de feue Zoulikha Nasri est "une perte cruelle" non seulement pour sa famille, mais aussi pour sa patrie qui a perdu en elle une personnalité "exceptionnelle", un grand et fidèle commis de l'Etat, qui a voué sa vie au service de son pays, précisant que la défunte "s'y est employée avec dévouement et sincérité, déployant des efforts inlassables, avec ardeur, constance, sincérité et une abnégation rarement égalée, en faisant preuve d'une fidélité immuable au Glorieux Trône Alaouite".

"Tout en mesurant l'ampleur de cette perte, Nous nous remémorons avec beaucoup d'estime et de considération les grandes qualités humaines et le patriotisme sincère dont faisait preuve l'illustre disparue. Nous gardons également à l'esprit son immense savoir-faire et sa grande compétence, qui l'ont habilitée à assumer avec grande réussite les différentes hautes fonctions qu'elle a exercées avec brio des décennies durant, aux multiples postes qu'elle a occupés, notamment en tant que conseillère de Notre Majesté et de Notre Auguste Père, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait Son âme en Sa sainte miséricorde", affirme le Roi dans le message.

"En partageant votre peine en ces moments graves, Nous vous assurons à nouveau de Notre constante et bienveillante sollicitude, et prions le Très-Haut d'accorder la meilleure rétribution à la regrettée disparue en récompense de ses illustres actions au service de sa Patrie et de son Roi", ajoute lesSouverain, implorant Dieu d'agréer la défunte parmi ceux qui seront justement rétribués pour leurs bonnes actions et gratifiés de bonheur et de félicité, conformément à la promesse divine : "ô toi âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée , entre donc avec Mes serviteurs, entre dans Mon Paradis".

Native de la ville d'Oujda où elle avait fait ses études jusqu'à l'obtention du baccalauréat, Mme Nasri avait poursuivi sa formation en préparant une licence en droit (sciences juridiques) à la faculté de Rabat. Elle avait par la suite obtenu un diplôme de l'école nationale d'administration (option Finances et Economie).

Le 13 août 1997, Feu le Roi Hassan II l'avait nommée secrétaire d'état auprès du ministre des Affaires sociales chargée de l'Entraide nationale, poste qu'elle conserva jusqu'en mars 1998. Elle fut l'une des quatre femmes à intégrer le gouvernement.

Le 24 avril 1998, elle fut nommée Chargée de mission au Cabinet Royal. Le 29 mars 2000, Mme Zoulikha Nasri fut nommée par le Roi Mohammed VI au poste de Conseiller de Sa Majesté et devint première femme à occuper cette fonction.

Le défunte était membre de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, créée en 1999 et dont elle prit les rênes. En 2002, elle fut nommée à la tête de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Feue Zoulikha Nasri était également membre de plusieurs associations nationales et internationales, culturelles et scientifiques et dans ce cadre, elle présida la section marocaine de l'association internationale de droit des assurances (AIDA).




Mercredi 16 Décembre 2015 - 12:04





Nouveau commentaire :
Twitter