Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Décès de Roland Petit, le plus inventif des chorégraphes français


Lundi 11 Juillet 2011 modifié le Lundi 11 Juillet 2011 - 08:38

C’est l’Opéra de Paris qui a annoncé la mort dimanche de Roland Petit. Le monde de la danse perd une grande figure de la chorégraphie française, créateur de plus d’une centaine de ballets. Il est décédé à Genève à l’âge de 87 ans. Son œuvre est inscrite au répertoire de l’Opéra national de Paris.




Décès de Roland Petit, le plus inventif des chorégraphes français
Né le 14 janvier 1924 à Villemomble en Seine Saint-Denis d’une mère italienne et d’un père cafetier aux Halles, il avait débuté à 10 ans à l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.
De sa carrière d’une grande richesse, on retiendra une œuvre marquée par la participation des créateurs les plus inventifs de son temps, Picasso, Cocteau, Prévert, Brassaï, Henri Dutilleux, Fred Astaire et même les Pink Floyd (voir la vidéo en bas de cette page). En grande complicité avec Zizi Jeanmaire, sa femme, sa partenaire.

Roland Petit était revenu à l’Opéra de Paris l’automne dernier avec trois de ses plus célèbres ballets : "Le Rendez-vous", "Le Loup" et "Le Jeune homme et la mort", créés dans les années 50. Brigitte Lefèvre, directrice de la danse de l’Opéra, indiquait alors : “A chaque fois qu’il vient, c’est le retour de l’enfant prodigue”.

“On ne peut pas faire un ballet sans amour, sans rythme, sans joie, sans pleurs… il y a toujours tout à faire dans un ballet...” Interrogé en septembre par Claire Baudéan pour France Info,Roland Petit expliquait qu’il était à la recherche de musique rock : “Je suis très épris de cette musique, il me faut un orchestre, un arrangeur...”

Roland Petit, qui s’est éteint à 87 ans, avait de nombreux de projets pour cette année 2011, L’Arlesienne, Le Jeune Homme et la mort et Carmen pour L’English National Ballet de Londres, et des programmes à déterminer avec le ballet de Vilnius et celui de Buenos Aires.

Lundi 11 Juillet 2011 - 00:12





Nouveau commentaire :
Twitter