Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




David Saperstein salue le courage de Feu le Roi Mohammed V qui "a fait une différence profonde" face au gouvernement de Vichy


Lundi 21 Décembre 2015 modifié le Mardi 22 Décembre 2015 - 10:28




l'ambassadeur américain de la Tolérance religieuse, David Saperstein
l'ambassadeur américain de la Tolérance religieuse, David Saperstein
"Au nom du Président des Etats-Unis", l'ambassadeur américain de la Tolérance religieuse, David Saperstein, a tenu à saluer, dimanche à New York, le courage de Feu le Roi Mohammed V face aux lois racistes du gouvernement de Vichy, un acte de résistance "qui a fait une différence profonde et sauvé les vies de pas moins d'un quart de millions de Marocains de confession juive".

"Le gouvernement des Etats-Unis est fier de la profondeur de cet acte de courage et je veux ici rendre hommage au regretté Souverain qui a joué un rôle si crucial pour assurer la survie de la communauté juive, alors que les complots funestes de l'holocauste étaient mis en branle", a rappelé le haut responsable américain lors de la cérémonie de remise du Prix de la liberté "Martin Luther King Jr.-Rabbin Abraham Joshua Heschel", décerné à titre posthume à feu le Roi Mohammed V.

Lors de cette cérémonie marquée par la lecture d'un message du Roi Mohammed VI par André Azoulay, Conseiller du Souverain, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a reçu ce Prix au nom du Roi.

"C'est un honneur pour moi de donner ce discours au nom du Président des Etats-Unis, Barack Obama, et de souhaiter la bienvenue à Son Altesse Royale, petite fille de feu Sa Majesté le Roi Mohammed V et soeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dépositaire d'une tradition séculaire de tolérance", a souligné M. Saperstein.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son gouvernement, a-t-il dit, "sont les héritiers du leadership éclairé de feu Sa Majesté le Roi Mohammed V", en réitérant "la reconnaissance des Etats-Unis à l'égard des efforts que le Souverain ne cesse de déployer pour la promotion des valeurs de tolérance, du vivre ensemble et du juste milieu aussi bien au Maroc que sur le plan régional".

Fort du leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc fait la démonstration que Musulmans et Juifs et bien d'autres "peuvent vivre et coexister dans la paix et l'harmonie au sein d'une société plurielle", s'est félicité M. Saperstein, en mettant en exergue "les efforts louables et admirables" déployés par le Royaume pour lutter contre l'extrémisme violent à travers notamment la formation des imams de plusieurs pays africains.

Les efforts du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi, sont d'autant plus importants "que nous vivons dans une ère qui est loin d'être neutre, une ère dans laquelle l'imaginaire collectif de nos sociétés n'est pas indifférent aux perspectives de l'exclusion et de l'échec", en appelant à faire la promotion des vertus du dialogue "entre nos civilisations, nos cultures et nos religions".

Il a rappelé, à cet égard, que le Maroc, sous le leadership du Souverain, a procédé récemment à la réhabilitation des synagogues et cimetières juifs, relevant que cette opération de grande envergure est l'exemple "vivant" de la tolérance qui distingue le Royaume dans le concert des Nations, en faisant observer que la communauté juive marocaine est la plus dynamique du monde arabe "grâce à la liberté dont jouissent ses membres en tant que citoyens marocains".

Le Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi, a su créer les conditions favorisant "la mise en place d'un antidote contre la violence et les injustices", estimant que le Royaume, un havre de paix où coexistent différentes communautés religieuses, représente un modèle en la matière.

"L'oeuvre de feu Sa Majesté le Roi Mohammed V et que son petit fils, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, continue d'édifier illumine la voie et éloigne le spectre de l'obscurantisme et pour cela, votre Altesse Royale, je veux exprimer les remerciements des Etats-Unis", a conclu David Saperstein.

La cérémonie, qui a eu lieu dans l'enceinte de la Synagogue B'nai Jeshurun, en plein coeur de New York, s'est déroulée en présence notamment de M. Serge Berdugo, ambassadeur itinérant de Sa Majesté le Roi, de l'Ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal et de l'Ambassadeur, Représentant Permanent du Maroc aux Nations Unies, Omar Hilale, ainsi que de dizaines de diplomates, d'universitaires et d'acteurs de la société civile représentant les communautés juives et musulmanes établies aux Etats-Unis et au Canada.
Lundi 21 Décembre 2015 - 22:48

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter