Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Dans son livre "Lyautey, le Résident", Guillaume Jobin décrypte la personnalité complexe du Marachéal Lyautey


Vendredi 7 Mars 2014 modifié le Vendredi 7 Mars 2014 - 20:27

Auteur du livre « Lyautey, le Résident » aux Editions « Casa Express-Magellan », Guillaume Jobin, président de l''Ecole supérieure de journalisme de Paris, éditeur, vivant entre Paris et Rabat, marié à la styliste de renommée internationale, Fadila El Gadi, se penche sur la personnalité aux multiples facettes de Hubert Lyautey, celui qui disait: « Rien n’est trop beau pour le Maroc ».




En s’éloignant et en se rapprochant à la fois de ce personnage historique hors norme, à la fois fascinant et complexe, Guillaume Jobin nous livre un regard neuf et différent sur le mandat du résident général pour la période allant de 1912 à 1925. Cette citation même cette citation du Lyautey : "Rien n’est trop beau pour le Maroc" de Lyautey qui éveilla la curiosité de Guillaume Jobin. Il décida alors de fouiller comme un fin archéologue l’œuvre et l’histoire du Maréchal.

C’est ainsi que le livre pointe des faits encore méconnus ou mal interprétés à propos de Lyautey, tout en apportant une vision innovante des relations franco-marocaines. « Il m’a paru indispensable de revenir sur les travaux publiés et d’aller au-delà de ce qui avait été fait en y apportant ma propre analyse. J’ai voulu avoir un regard nouveau en analysant les écrits, notamment des auteurs du
Maroc ou Américains. Les premiers sont rarement distribués en France et les deuxièmes peu pris en compte quand ils ne sont pas traduits en français », écrit l’auteur.

Hubert Lyautey est né le 17 novembre 1854 à Nancy et mort le 27 juillet 1934 à Thorey. Officier pendant les guerres coloniales, premier résident général du protectorat français au Maroc en 1912, ministre de la Guerre lors de la Première Guerre mondiale, puis maréchal de France en 1921 et
académicien. Sa devise, empruntée au poète anglais Percy Bysshe Shelley, est restée célèbre : « La joie de l''âme est dans l''action » « Lyautey, le Résident » arrive pour compléter le travail entrepris par l’historien Daniel Rivet, « Lyautey et l’institution du protectorat français au Maroc, 1912-1926 » publié en 1996. Jobin recommande à ses lecteurs le livre d’Arnaud Teyssier, « Lyautey, Le ciel et les sables sont grands » ( Ed Perrin, 2004). Une biographie où aucun thème n’est négligé dans la vie du
Maréchal Lyautey.

Contrairement à la légende, Lyautey n''était ni aristocrate ni monarchiste, mais un bon républicain. Selon l’auteur : «Plus haut fonctionnaire que militaire, anticolonialiste et captivé par l''économie, il a parfaitement rempli sa mission pour la France au Maroc.
Artiste, athée, versatile, homosexuel, dilettante, indépendant, narcissique, subdépressif et impatient, Hubert Lyautey disait de lui-même qu''il était "tout cela à la fois et bien plus »

Vendredi 7 Mars 2014 - 17:07

Par Fouzia Benyoub




Nouveau commentaire :
Twitter